Process Alimentaire / À la une / CFIA 2016 : une édition encore plus riche en solutions

CFIA 2016 : une édition encore plus riche en solutions

Pierre Christen |  24 Février 2016 | 

La 20ème édition du CFIA se tiendra à Rennes du 8 au 10 mars. 18 000 visiteurs sont attendus pour 1450 exposants présents.

Avec 1450 exposants présents pour 18 000 visiteurs attendus, la 20ème édition du CFIA Rennes est l’événement agroalimentaire de ce début d’année. Elle confirme le caractère incontournable de ce salon, né à Rennes en 1997. Plus qu’un salon, l’édition 2016 s’affirme également comme une véritable « plate-forme d’échanges autour de l’innovation, de la formation, des tendances et du business », affirme Sébastien Gillet, directeur du salon pour GL Events. De nouvelles animations viennent le justifier, à l’instar d’un plateau dédié à une web TV. Autant de nouvelles possibilités pour découvrir les tendances clefs du secteur, à l’instar des Trophées de l’Innovation, dont on connaîtra les lauréats lors de la soirée du 08 mars.

Lors de cette même soirée, sera dévoilé le lauréat d’Energ’IAA 2016, le prix de la performance énergétique, en région Bretagne, organisé par le magazine Process Alimentaire, en partenariat avec EDF – programme Enbrin, avec le parrainage de l'ABEA (Association bretonne des entreprises agroalimentaires) et du Conseil régional de Bretagne. Ce prix met à l’honneur un industriel breton particulièrement performant dans le domaine de la maîtrise énergétique. Quatre entreprises sont en lice cette année : Délices du Valplessis, Doux, Le Gouessant et Ronsard. Des dossiers qui témoignent de la maturité des entreprises engagées dans la préparation de la transition énergétique. A ne pas manquer sur le sujet, l'émission prévue mercredi 09 mars à 14 heures sur la web TV (le programme ici).

Performance énergétique

Du côté de l’offre exposée, la maîtrise des consommations énergétiques est un argument clef pour de nombreux fournisseurs, du surgélateur à la pompe à vide. Et aussi une source d’innovation technologique. Deux solutions nominées aux Trophées de l’Innovation l’illustrent. C’est par exemple le régulateur de tension du fournisseur allemand Sevco, proposé par Cesbron. En diminuant le décalage entre la tension fournie par le réseau, en général autour de 410 V, et le besoin réel des industriels (autour de 380 V), le système permet de diminuer la puissance absorbée et donc la consommation. De son côté, Clauger propose un fluide innovant contenant un matériau à changement de phase particulier. Présenté sous la forme d’une pile électrique d’une capacité de 100 kW à 10 000 kW, il permet de stocker et déstocker de l’énergie. C’est une manière de s’adapter aux besoins continus des industriels par écrêtage et effacement.

Productivité et flexibilité

Les deux moteurs de la performance que sont la recherche de productivité et de flexibilité seront au cœur de l’offre des exposants, en lien avec les progrès de l’automatisation et de la connectivité. Les exemples en la matière seront très nombreux ; de l’étape de découpe jusqu’au conditionnement, avec par exemple la solution dédiée aux biscuits sandwichs d’Hastamat combinant ensachage vertical et horizontal (nominée aux Trophées de l'Innovation). La robotisation s’adapte davantage aux exigences agroalimentaires, que ce soit par une conception plus hygiénique, comme le pick & place de Staubli, ou plus riche en possibilités à l’instar du nouveau préhenseur Flexshape Gripper de Festo (nominé aux Trophées de l'Innovation). La réduction des temps de format s’améliore grâce à la généralisation des moteurs Brushless. Les nouveaux équipements se veulent intelligents et donc communicants, ce qui améliore le pilotage des lignes, et change aussi la donne pour les responsables maintenance. Comme l’illustre le logiciel de maintenance préventive pour le suivi des capteurs et composants proposé par IFM Electronic.

L’emballage à l’honneur

Cette 20ème édition du salon mettra particulièrement à l’honneur l’emballage à travers l’espace « Usine du futur » de Bretagne Développement International, Valorial et des centres techniques bretons. Si l’allègement reste une tendance de fond, les progrès les plus significatifs sont vus dans le domaine de l’amélioration de la recyclabilité. Le monomatériau gagnera du terrain à nouveau sur le salon, mais aussi dans l’innovation d’usage.

Enfin, le CFIA donne une place particulière aux ingrédients et aux PAI, avec un hall 8 entièrement dédié, offrant ainsi 30% d’espace supplémentaire à ce secteur. On pourra notamment y retrouver les solutions clefs pour répondre à l’essor des protéines végétales, y compris en termes d’aromatisations pour masquer les arrière goûts éventuels. Mais aussi une diversité de solutions pour innover, du concept clef en main de Solina (des aiguillettes de poulet en conserve), aux bonbons sans gélatine de Roquette jusqu’aux tartinables de Laïta et La Comtoise. Du côté des emballages, là aussi des idées seront à saisir au vol, comme le shaker thermoformé de CGL Pack, qui permet de diffuser la sauce sans salissures.

Last but not least, le salon CFIA sera riche d’une offre transversale destinée à garantir la sécurité des aliments (inspection, analyses, hygiène, traitement de l’air,…). L’actualité nous rappelle trop souvent combien une entreprise reste sensible à une crise sanitaire. Du côté des analyses rapides microbiologiques, on notera les méthodes d’amplification isothermique proposées par Neogen. Et du côté de la chasse aux fuités, la solution Ishida Airscan, primée à l’édition lyonnaise du CFIA en novembre 2015. Autant de signes que cette 20ème édition du CFIA Rennes devrait tenir ses promesses !

Le salon en pratique

Parc des Expositions Rennes Aéroport St Jacques

Mardi 8 Mars : 9h-18h

Mercredi 9 Mars : 9h-19h

Jeudi 10 Mars : 9h-17h

Retrouvez-nous :

Process Alimentaire Hall 5 Stand E 21.

Pour chaque visiteur sur notre stand, une lampe USB offerte.