Process Alimentaire / À la une / Jacques Mézard, nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation

Jacques Mézard, nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation

P.C. |  17 Mai 2017 | 

Jacques Mézard, 69 ans, est le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation du gouvernement Philippe

Alexis Kohler, secrétaire général de l’Elysée, a annoncé mercredi 17 mai à 15 heures la composition du gouvernement dirigé par Édouard Philippe. Jacques Mézard sera le nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation. Le sénateur du Cantal, président de la communauté d'agglomération d'Aurillac, succède donc à Stéphane Le Foll rue de Varennes.

Ce sénateur radical de gauche, pilier du PRG et chef de file du groupe RDSE (Rassemblement Démocratique et Social Européen), a œuvré dès l’été 2016 pour que son parti soutienne le nouveau Président de la République. Dans la même intention, il avait signé début 2017 un appel adressé à la sensibilité centre-gauche.

Au Sénat, Jacques Mézard a fait partie de plusieurs groupes d’études en lien avec l’agriculture et l’alimentation : « Économie agricole et alimentaire », « Elevage », « Fruits et légumes », « Trufficulture, oléiculture et cultures traditionnelles ». Pendant la campagne présidentielle, il a nourri les prises de position d’Emmanuel Macron sur les questions de ruralité.

En mars 2016, lors des débats autour du la loi en faveur de la compétitivité de l'agriculture et de la filière agroalimentaire, Jacques Mézard avait résumé sa vision de l'agriculture française : "Nous souhaitons, pour l'avenir, une meilleure coexistence entre deux modèles d'agriculture, qui doivent non pas s'opposer mais se compléter. D'un côté, il faut continuer à promouvoir une agriculture très compétitive faite de grandes exploitations. De l'autre, il faut encourager le maintien d'une agriculture de petites structures à vocation nourricière animant des circuits courts et poursuivant son rôle d'aménagement du territoire".