Process Alimentaire / À la une / Lactalis annonce la fermeture de la tour de séchage n°1 du site de Craon

A la Une

Lactalis annonce la fermeture de la tour de séchage n°1 du site de Craon

Marjolaine Cérou |  1 Février 2018 | 

Les investigations menées par le groupe laitier ont démontré que la tour de séchage n°1 du site de Craon (53) était le foyer de la contamination environnementale.

Lactalis a levé le voile ce jeudi 1er février sur l’accident sanitaire survenu dans l’usine de Craon en Mayenne, qui a entraîné le rappel de plus de 6 000 tonnes de laits infantiles en poudre contaminés par Salmonella Agona.

Les premières explications le présageaient fortement, Lactalis confirme l’arrêt de l’activité de la tour de séchage numéro 1, foyer de la contamination environnementale. Cela dans l’optique de relancer l’activité de manière sûre et sécurisée.

Les investigations menées par le groupe et les autorités ont en effet confirmé le foyer de Salmonella Agona au pied de la tour de séchage numéro 1, « avant de se disséminer de manière éparse à l’ensemble de celle-ci ». « La contamination est sporadique mais étendue sur plusieurs mois, et de manière insuffisante pour présenter des risques à plusieurs endroits de cette Tour », indique Michel Nalet, directeur de la communication et des relations extérieures du groupe.

Rappelons que le site de Craon est composé de deux tours de séchage, la tour n°2, qui n’a pas été touchée par la contamination, restera donc en activité. « Dans les prochaines semaines, nous allons partager avec les Autorités un plan de redémarrage de la tour n°2 et des lignes de conditionnement », déclare Michel Nalet. Le groupe confirme donc le maintien de l’activité nutrition infantile.

Un projet de construction d’une nouvelle installation est évoqué.