Process Alimentaire / À la une / Le nouveau site éco-responsable et ultra-moderne des cognacs Hennessy

Le nouveau site éco-responsable et ultra-moderne des cognacs Hennessy

Pierre Christen |  22 Octobre 2017 | 

Le nouveau site de Pont Neuf est implanté à Salles d'Angles, dans l'agglomération de Cognac. Crédit : Jean-Philippe Caulliez.

Le jour de l'inauguration, le mercredi 18 octobre, Bernard Arnault, président de LVMH, n'a eu qu'à appuyer sur une tablette tactile pour lancer la production de la nouvelle usine Hennessy. Tout un symbole pour cette usine qui conjugue innovation technologique et respect de l'authenticité. « En investissant durablement dans le savoir-faire artisanal et dans l’attractivité de nos produits, nous permettons à nos Maisons de croître et de développer l’emploi en France, dans leurs terroirs d’origine. C’est ce cercle vertueux qui allie rayonnement international et développement local, que nous voulons continuer », a déclaré le dirigeant.

La filiale du leader mondial du luxe LVMH s’est dotée d’un nouveau site d’embouteillage et de logistique, baptisé Pont Neuf et situé à Salles d’Angles au coeur du vignoble charentais, à quelques kilomètres de l’usine historique de Cognac. Ce chantier qui aura duré deux ans est le fruit d’un investissement de plus de 100 millions d’euros.

Un objectif de certification HQE

Situé sur un terrain de 30 hectares, ce bâtiment de 26 000 m² a été dessiné par le cabinet d’architecture parisien Sandrolini, connu pour avoir signé des ateliers de maroquinerie pour Louis Vuitton (une autre marque de LVMH). Il allie de manière noble métal noir et verre et traduit ainsi l’image haut-de-gamme véhiculée par le leader du Cognac. Hennessy a d’ailleurs mis l’accent sur l’éco-responsabilité en réalisant un outil 40 % moins énergivore que le standard, largement éclairé par lumière naturelle, utilisant exclusivement des leds, mais aussi la géothermie, la récupération de chaleur, des chauffe-eaux solaires en toiture, etc. Le bâtiment bénéficie aussi d'une bonne intégration au paysage, grâce à la réutilisation des terres de remblai et la plantation de jachères fleuries. Pont Neuf a d’ailleurs l’ambition d’obtenir la certification HQE (Haute Qualité Environnementale), au niveau "très performant", de la réception des cognacs à l’expédition des produits finis.

8 millions de caisses en 2018

Le site historique d’embouteillage arrivait à saturation, du fait de l’engouement mondial pour le cognac, États-Unis en tête, mais pas seulement. Présent dans 130 pays, Hennessy exporte en effet 99 % de sa production. Grâce à ce nouvel outil, la filiale de LVMH compte atteindre le cap des 8 millions de caisses de cognac VS et VSOP en 2018 (soit l'équivalent de 96 millions de bouteilles de 70 cl, contre 83 millions en 2016). A terme, l’outil permettra d’atteindre les 10 millions de caisses.

« Hennessy contribue à 20 % de l’excédent commercial de la filière, soit pas loin de 2,5 milliards d’euros », s’est félicité Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, lors de l’inauguration le 18 octobre dernier. Cet investissement va permettre de conforter le développement à l’international d’Hennessy, mais aussi d’envoyer un signal positif aux 1600 viticulteurs partenaires, la filière amont n’ayant pas été épargnée par les aléas de production ces dernières années.

Retrouvez les photos du nouveau site Pont Neuf d'Hennessy en cliquant ici.