Process Alimentaire / À la une / Les facteurs de succès vus par S. Le Rendu, directeur industriel de Monbana

Les facteurs de succès vus par Sébastien Le Rendu, directeur industriel de Monbana

6 Mars 2017 | 

Je pense que l’enjeu majeur sera de pouvoir gérer les impacts de deux modifications profondes : la révolution numérique et l’évolution vers plus d’écologie dans nos sites industriels. Ces deux éléments vont impacter les entreprises de manière transversale en modifiant les approches marketing, stratégiques, communication, management et investissements des entreprises. Le tout en restant dans des prix cohérents donc en ne pénalisant pas la productivité des sites.

La révolution numérique va permettre aux entreprises d’investir dans des outils automatisés à des prix de plus en plus compétitifs. Les deux questions qui vont se poser derrière : comment former nos opérateurs dont les postes actuels ne seront plus disponibles et comment s’assurer d’avoir les compétences techniques pour accompagner ces modifications de process ? Modification d’autant plus importante en fonction de la taille des entreprises car problématique liée à la mise à disposition de moyens financiers importants et que les technologies évoluent sans cesse sur des cycles de plus en plus courts.

La révolution écologique correspond aux demandes des clients qui achèteront une image « propre » car c’est une demande de plus en plus importante des consommateurs. Comment intégrer dans les entreprises cette dimension qui n’apporte pas de valeur ajoutée directe aux process ? Comment le marketing pourra gérer cette nouvelle donne pour répercuter les coûts additionnels ? Comment l’entreprise gère cette image pour capter la génération 4C qui demande et demandera de plus en plus à ses employeurs de s’inscrire dans ces démarches ? C’est un enjeu aussi important, à mon sens, que de gérer la révolution numérique.

Cela veut dire : gestion des déchets, politique d’achat RSE, gestion des énergies optimale (de moins de moins) et orientation vers des énergies vertes, politique managériale adaptée vers plus d’ouverture et de liberté d’action pour les équipes, rôle social de l’entreprise vers l’extérieur ….