Process Alimentaire / À la une / Pour Innova, l'achat responsable sera la tendance n°1 en 2018

Pour Innova, l'achat responsable sera la tendance n°1 en 2018

Pierre Christen |  20 Novembre 2017 | 

Innova Market Insights va présenter le top 10 des tendances dans le domaine alimentaire, lors d’un webinaire prévu mardi 21 novembre à 16h (cliquez ici pour vous inscrire). Le message clef de cette présentation sera la montée en puissance de choix alimentaires plus responsables, en lien avec des consommateurs plus conscients des conséquences de leurs actes d’achat.

Innova illustre son analyse sur l’évolution des comportements aux Etats-Unis, parangon des tendances mondiales. Ainsi, 4 Américains sur dix ont augmenté leur consommation d’aliments sains. 7 sur dix souhaitent être mieux informés et comprendre les listes d’ingrédients.

En écho à cette évolution, les produits qui revendiquent des allégations du type « ce qu’il y a de mieux pour vous » ont accru leur pénétration de marché, en passant de 42 % en 2012 à 49 % en 2017. « Les consommateurs affichent un niveau élevé de conscience du bien-être et de l’environnement. Il n’est donc pas surprenant qu’ils veulent savoir ce qu’il y a dans leurs aliments afin de pouvoir prendre les meilleures décisions en matière de santé, durabilité et éthique », commente Lu Ann Williams, directrice de l’innovation, chez Innova Market Insights.

Identifiées à partir d’Innova Database, qui recense les lancements de produits alimentaires et de boissons, voici les 5 tendances clefs pour 2018 :

Des choix consciencieux

Innova observe un intérêt croissant des consommateurs pour la compréhension des listes d’ingrédients tout comme pour les questions éthiques. Les allégations éthiques apposées sur les nouveaux produits ont d’ailleurs progressé de 44 % entre 2011 et 2016. Des velléités de choix responsables guidées par le désir d’atteindre un certain niveau de tranquillité d’esprit et aussi de préserver sa santé.

Et qui conduisent à une forte sensibilité aux ingrédients « réels ». Une tendance mondiale : 23 % des Chinois, 21 % des Américains, 19 % des Russes considèrent que c’est leur premier critère de choix. Pour autant, les consommateurs sont sous forte tension, par exemple autour du dilemme végétal/viande.

Innova prend l’exemple des cônes glacés Goodpop, qui revendiquent la naturalité des ingrédients mais aussi des objectifs sociétaux.

Des plaisirs plus légers

L’envie de manger et boire plus sain se concrétise par la recherche de teneurs moins élevées en alcool, sucre, mais aussi en termes de saveurs, de textures et même de tailles des portions. Innova l’illustre par l’évolution des alcools. Aux Etats-Unis, les lancements de bières aromatisées ont gagné 34 %. Une tendance santé qui traverse aussi le segment des produits boulangers. Aux Etats-Unis toujours, les critères santé influencent un consommateur de pain et produits boulangers sur quatre.

Innova a identifié aux Etats-Unis le succès de l’allégation « germé » (sprouted), comme ici sur ce snack à base quinoa.

Des procédés positifs

La recherche de naturalité a pour corollaire une moindre acceptation du caractère élaboré des aliments. Les consommateurs s’intéressent à des techniques entraînant le minimum de transformation, respectant la matière première, ou faisant référence à des procédés traditionnels. A ce titre, les aliments fermentés ont une carte à jouer, comme le thé et le café. On retrouve aussi un intérêt pour les ingrédients du type graines, chia et quinoa en tête. Dans les boissons, Innova repère l’explosion des allégations du type "pressé à froid" ou "brassé à froid".

Innova illustre cette attente santé par la prégnance de l’allégation thin (mince), comme ici dans les produits boulangers aux Etats-Unis.

Un cycle complet

Les consommateurs ont de plus en plus une vision globale de la durabilité d’un produit alimentaire ou d’une boisson. Cette notion de cycle de vie implique une exigence nouvelle en termes d’économie des ressources, d’utilisation innovante des déchets alimentaires, d’emballages toujours plus biodégradables et renouvelables. Selon Innova, les lancements autour de l’empreinte carbone restent relativement stables. En revanche, on assiste à un boom des revendications en lien avec le caractère biodégradable ou compostable des packs.

Lancé en Italie cet été, Esselunga utilise du papier et un matériaux à base de maïs pour conditionner ce pain à base de farine de sarrasin. Un emballage compostable et biodégradable.

Au-delà du café

Le café est le produit tendance pour les générations Y et Z. Le thé cherche aussi à se réinventer à destination des plus jeunes. Ces deux boissons chaudes apparaissent comme des saveurs capables de transcender nombre de catégories à l’instar des barres énergétiques, des yaourts ou encore des confitures. Sur une base 100 en 2010, le nombre de lancements incluant l’une de ces saveurs a atteint 145 pour le café en 2016 et 190 pour le thé.

Thé et café infusent l’offre de confiseries.

Les 5 autres tendances identifiées sont :

- Dites-le avec des couleurs,

- Mangez à l’extérieur, au restaurant,

- Des mini-repas plutôt que des snacks,

- Le jardin marin,

- Un choix généreux.