Process Alimentaire / Emballage / Cinq concepts packagings originaux vus au Sirha

Emballage

Cinq concepts packagings originaux vus au Sirha

K.E. |  30 Janvier 2017 | 

Le nouveau bidon d'Illy a adopté la technique de la pressurisation : l’air est ainsi remplacé par une injection d’azote sous pression, afin d’emprisonner et conserver de manière intacte tous les arômes du café.

Le Sirha a fermé ses portes le 25 janvier dernier à Lyon. Principalement tourné vers les acheteurs de la restauration hors domicile en quête de nouveaux ingrédients ou de nouvelles préparations faciles à mettre en oeuvre, ce rendez-vous est aussi l'occasion de découvrir comment les industriels de l'agroalimentaire adaptent leurs concepts packagings aux attentes de la RHF. En voici une illustration à travers une sélection de cinq exemples.

Illy conditionne son café en bidon pressurisé

Illy lance cette année une nouvelle version de son bidon pressurisé, avec un format de 1,5 kg, adapté aux établissements de plus petite taille réalisant entre 40 et 80 cafés par jour, ou bien entre 80 et 170 kg de café par an. Comme son frère aîné (la version 3 kg), le nouveau bidon a adopté la technique de la pressurisation : l’air est ainsi remplacé par une injection d’azote sous pression, afin d’emprisonner et conserver de manière intacte tous les arômes du café.

Un distributeur de Nutella ergonomique pour la RHF

Nutella a mis au point un distributeur sur-mesure qui fonctionne avec un seau de 3kg. Ce "dispenser" est doté d'une technologie qui permet de conserver la texture et l'onctuosité du Nutella, tout en assurant un dosage précis (15 grammes) sans perte de matière. Il permet aussi une conservation hygiénique du produit en le maintenant à l'abri de l'air, ainsi qu'à une température de 28°C qui assure une réalisation simple de nappage ou de fourrage. « Facile à manipuler, il peut aussi faire office de PLV grâce à sa forme iconique de pot de Nutella », indique le groupe Ferrero.

Un bouchon de service rétractable pour l'huile Puget

L'huile d'olive Puget propose aux restaurateurs sa référence la Verte Puissante dans un format destiné à la salle : une bouteille 25 cl dotée d’un bouchon verseur « pop up » pour un dosage précis et propre. Ce « bec verseur » se rétracte au moment de la fermeture de la bouteille.Les bouteilles bénéficient également d'étiquettes ingraissables.

Des boissons effervescentes à base de vin en bouteille aluminium à dégoupiller

Jasper est une nouvelle boisson effervescente aromatisée élaborée à base de vin lancée par Agamy, le spécialiste du cépage gamay. Elle mélange différents parfums pour faire voyager ses consommateurs à destination de Rio (passion/papaye/piment), de Paris (figue/orgeat/sureau), de Mexico (cassis/menthe/piment) ou de Casablanca (fraise/menthe/sureau). Au-delà des recettes, l'originalité de la gamme provient de son conditionnement en bouteilles aluminium de 20 cl fermées avec des capsules pull-off qui se dégoupillent, sans avoir besoin de décapsuleur. De quoi rappeler l'univers des bières aromatisées qui rencontrent d'ailleurs un vif succès auprès des jeunes en France ces dernières années. "Jasper, de par son poids plume, sa bouteille entièrement recyclable et son petit format, se veut complètement nomade. Pour cette nouvelle marque, nous avons donc voulu travailler autour du thème du voyage, afin d’offrir un moment d’évasion à nos consommateurs. Nous n’excluons pas un investissement à l’avenir pour embouteiller Jasper dans nos locaux, mais pour le démarrage du produit, nous avons fait appel à une usine allemande spécialisée dans ce type de bouteilles", précise Chloé Metelli, chargée de marketing et de communication.

Le Comptoir des Salaisons renvoie vers les conseils d'un grand chef

L'entreprise marseillaise Le Comptoir des Salaisons présente de nouvelles étiquettes interactives sur sa gamme de bocaux de plats cuisinés provençaux. Elles comportent désormais un QR Code qui renvoie vers une vidéo de quelques minutes où Christian Ernst, chef marseillais, explique comment dresser une assiette digne des restaurants gastronomiques à partir des bocaux de la société. Le chef a également retravaillé les recettes de plats mijotés en question en partenariat avec l'entreprise. Une double façon d'apporter sa caution à cette gamme.