Process Alimentaire / Emballage / Eco-conception et recyclabilité : Citeo finance deux nouveaux appels à projets

Emballage

Eco-conception et recyclabilité : Citeo finance deux nouveaux appels à projets

Karine Ermenier |  12 Novembre 2018 | 

L’objectif de ces deux appels à projets est d’aboutir à une mise sur le marché des différentes réalisations dans un délai de deux à trois ans maximum. Les conditions sont les suivantes : Citeo finance le projet à hauteur de 50 % maximum, met en place un comité de suivi et apporte son expertise en matière d'éco-conception, de tri et de recyclage.

A travers deux nouveaux appels à projets, Citeo (ex Eco-Emballages) souhaite identifier, financer et accompagner des solutions innovantes d'emballages, en allant jusqu’au prototypage et à l’industrialisation. L’association recherche en particulier des projets collaboratifs alliant metteurs en marché, fabricants d’emballages et recycleurs. L’objectif étant d’aboutir à une mise sur le marché des différentes réalisations dans un délai de deux à trois ans maximum. Les conditions sont les suivantes : Citeo finance le projet à hauteur de 50 % maximum, met en place un comité de suivi et apporte son expertise en matière d'éco-conception, de tri et de recyclage.

Les candidats ont jusqu’au 18 janvier 2019 pour déposer leur dossier, avec un accompagnement au montage du projet par Citeo. Les projets sélectionnés seront annoncés le 1er mars 2019.

Les deux nouveaux appels à projets de Citeo portent sur :

1) L’éco-conception : concevoir des emballages utiles, recyclables et adaptés aux attentes consommateurs

Dans ce cadre, les projets retenus devront porter sur les enjeux suivants :

· la réduction de poids et de volume : réduction de l’épaisseur, suppression d’un élément d’emballage, optimisation des dimensions ou nouveaux procédés de fabrication,

· le réemploi : des emballages réutilisables ou réemployables, avec un service innovant pour les consommateurs,

· la recyclabilité : des emballages mono-matériau ou mono-résine,

· l'intégration de matière recyclée avec comme objectif de dépasser les standards du marché.

Cet appel à projets comprend également un volet d’études marketing portant sur les perceptions et habitudes de consommation. Citeo cherche, en effet, des projets capables de conjuguer les leviers d’éco-conception et les attentes et usages. En parallèle, l'organisme a lancé samedi dernier à Marseille ses Ateliers citoyens, une consultation allant à la rencontre des Français sur le geste de tri. 15 Marseillais et 15 Strasbourgeois, sélectionnés par l’institut BVA, ont accepté de se mobiliser et de donner du temps pour réfléchir à des solutions concrètes et de long-terme qui permettront de faire progresser le geste de tri au niveau national.

2) Le recyclage et la valorisation : des solutions pour tous les emballages en plastique

Avec ce deuxième appel à projets, Citeo met l’accent sur la fin de vie des emballages. Aujourd’hui, le taux de recyclage des plastiques s’élève à 26 %. Grâce à l’extension des consignes de tri à tous les emballages, c’est 135 000 tonnes de nouveaux emballages en plastique supplémentaires qu’il sera nécessaire de trier, recycler ou valoriser d’ici 2022.

Les projets retenus pourront porter sur un des sujets suivants :

· le recyclage mécanique : l’objectif est notamment d’identifier et de tester des débouchés pour les nouveaux emballages issus de l’extension des consignes de tri,

· l’optimisation du tri et du recyclage des emballages souples,

· le recyclage des nouveaux plastiques (d’origine végétale, compostables, etc.) comme le PLA ou le PEF,

· le recyclage chimique : technologie en plein essor et déjà identifiée comme solution pour des emballages comme les pots de yaourt,

· le recyclage et les débouchés du PET opaque, comme celui des bouteilles de lait par exemple,

· la valorisation thermique sous forme de combustible solide de récupération (CSR) ou de pyrolyse/gazéification produisant un combustible (fuel, gaz).