Process Alimentaire / Emballage / Filmer des lots avec deux fois moins de film et d’énergie

Emballage

Filmer des lots avec deux fois moins de film et d’énergie

Karine Ermenier |  3 Juillet 2017 | 

La nouvelle fardeleuse Allwrapper de Lanfranchi filme les multi-packs et lots de canettes, bouteilles, sachets, étuis ou conserves de façon orbitale. Elle n'exige plus de four de rétraction.

Pour qui réalise des multi-packs ou autres lots de conserves, canettes, bouteilles, sachets ou étuis, le marché voit arriver de nouvelles machines qui permettent d’appliquer le film avec deux fois moins d’énergie. Il s’agit de fardeleuses à film étirable. Lors du prochain salon Drinktec, par exemple, qui se tiendra du 11 au 15 septembre à Münich, l’Italien Lanfranchi présentera sa nouvelle gamme de fardeleuses en film pré-étiré All Wrapper, fabriquée sous licence Colines. Protégée par plusieurs brevets, elle filme les packs de façon orbitale, sans avoir besoin de four de rétraction : le film déjà pré-étiré tourne autour des bouteilles ou étuis puis un second module vient fardeler en opposé. Enfin, une unité de découpe sépare les lots x 2, x 4, x 6 ou x 8, en continu. Le film en polyéthylène (PE) utilisé, beaucoup plus mince, permet d’économiser 50 % de poids de film.

Une seule bobine permet de fardeler les lots. Sur Drinktec, Lanfranchi exposera pour la première fois sa version Allwrapper HS (High Speed) qui n'exige pas de système de création de lots en amont. De quoi gagner en flexibilité et réduire le besoin en accumulation de produits..

Les solutions de fardelage sous film étirable se multiplient

Cette machine existe en version LS (Low Speed) et HS (High Speed). Cette dernière a plusieurs avantages : la cadence est élevée (75 000 bouteilles 1,5 litre/heure par exemple), le flux est continu, les produits arrivent deux par deux en ligne sans groupage préalable, ce qui exige beaucoup moins d’accumulation. Le bémol se situe à l’heure actuelle dans l’aspect visuel du multipack : ce qui reste peu gênant pour un emballage de transport, davantage pour un suremballages de produit mis en rayon.


Retrouvez d’autres solutions de fardelageen film étirable dans ledossier spécial fardelage du numéro de juillet 2017, à paraître le 5 juillet prochain. A découvrir : les différentes technologies, les caractéristiques de chaque solution, les données comparatives, les avantages et inconvénients.