Process Alimentaire / Emballage / Guelt, lauréat du Trophée de l'Innovation du CFIA 2012

Catégorie Emballage et Conditionnement

Guelt, lauréat du Trophée de l'Innovation du CFIA 2012

François Morel  |  14 Mars 2012 | 

Jean-Luc Perrot, directeur du pôle de compétitivité Valorial a remis le Trophée de l’innovation aux représentants de la société Guelt, notamment Olivier Michel, technico-commercial.

La société Guelt remporte le Trophée de l'Innovation du salon CFIA dans la catégorie Emballage et Conditionnement avec un outillage spécial pour les machines d'operculage OPE 1000 et Operskin 6600, dédié au conditionnement en skin de produits sur plaquettes en carton pelliplaqué. Dans la création de cet outil, il y avait plusieurs défis techniques à résoudre. Le premier concerne le carton lui-même. Le grammage maximal ne peut, en effet, dépasser 600 g/m². A cette valeur, se situe une rupture technologique : au-dessus, le carton ne s'enroule plus en rouleaux exploitables par les cartonniers, et en dessous, les bords de l'emballage s'incurvent avec la reprise d'humidité (réfrigérateur).

L’outillage a, donc, été conçu spécialement pour recevoir les plaques carton en partie basse, et le produit dépassant, en partie haute.

"Contrairement aux solutions skin actuelles, précise Guelt, le film n'est pas pré-étiré, mais juste préchauffé. Conduisant à développer de nouvelles formulations de films, sachant que les solutions actuelles déforment le produit si le film n'est pas étiré à chaud. D'autre part, pour ne pas détériorer le produit par la chaleur rayonnante, un système mécanique permet de descendre la plaquette, pour l’éloigner, ainsi que le produit, de la source de chaleur. Pour l’instant, la hauteur des produits à conditionner ne doit pas dépasser 30 mm. Mais des études se poursuivent pour travailler sur de plus grandes hauteurs. Guelt a aussi répondu au défi technologique de déplacement des plaques carton.

Repères

La solution de Guelt, apportant d’importantes économies matières, représente un plus environnement : carton entièrement recyclable, film exigeant, selon le fournisseur, trois fois moins de matière fossile qu'un emballage équivalent. Des avancées dans le domaine du pelliplaquage ont permis aussi le développement de solutions de collage séparable. C’est là que se situe le gain, car la technique, elle-même, de conditionnement est très répandue.