Process Alimentaire / Emballage / Huit emballages et machines pour de nouvelles applications

Europack-Euromanut-CFIA Lyon

Huit emballages et machines pour de nouvelles applications

Karine Ermenier |  15 Novembre 2017 | 

A l'exemple de DAT-Schaub France qui propose un film skin pasteurisable et micro-ondable, de nouveaux emballages et machines de conditionnements exposés sur le salon répondent aux attentes des consommateurs pour de nouvelles applications.

Du 21 au 23 novembre prochains, 12 000 visiteurs sont attendus à Lyon pour une nouvelle édition du salon Europack-Euromanut-CFIA. Ce salon multi-sectoriel réunit les professionnels du process, de l’emballage et de la manutention dans la première région industrielle de France. 500 exposants profitent de l’événement pour présenter leurs savoir-faire et leurs derniers équipements. Process Alimentaire vous propose de découvrir quelques-unes des nouveautés exposées dans le domaine de l’emballage et du conditionnement.

Azur Adhésifs donne accès à la réalité augmentée

Azur Adhésifs présente une étiquette intelligente et interactive comprenant un code à points Ubleam, du nom de la start-up toulousaine qui a inventé cette technologie. Elle permet, d’un simple scan via un smartphone, de découvrir en réalité augmentée des informations personnalisées, de programmer des jeux concours. Voire même, pour l’industriel, de suivre sa traçabilité industrielle et d’organiser facilement des retours produits.

DAT-Schaub lance un film skin pasteurisable et microndable

DAT-Schaub France propose un film skin pasteurisable et micro-ondable. Il facilite la remise en température par le consommateur. Le procédé skin offre la possibilité d’une belle présentation marketing associée à un sous-vide performant. Après pré-cuisson au four, l’industriel conditionne le produit sous film skin et lui applique une pasteurisation autour de 75°C entre 30 minutes et 1h30. Le consommateur final réchauffe directement son produit au four micro-ondes sous film skin. Jusqu’à huit couleurs peuvent être imprimées sur les films qui peuvent aussi être teintés dans la masse (bicolore possible).

Di Mauro facilite l’égouttage des produits

L’Italien Di Mauro expose son Drip Pack, un emballage flexible qui tient debout et qui permet d’égoutter des produits sans s’en mettre plein les doigts. Pour des produits appertisés, par exemple, le système permet une première ouverture qui ne laisse passer que le liquide. Puis une ouverture facile de type zip ou coin à découper permet de se servir en produits égouttés. Di Mauro présente aussi une barquette baptisée Multiportion qui est divisée en deux sections séparées, s’ouvrant individuellement.

Cartoneo et Valmy Packaging impriment en numérique

De plus en plus d’emballages en carton s’équipent de presses numériques. Ainsi, Cartoneo possède désormais un atelier numérique équipé d’une imprimeuse numérique grand format HP Scitex 11000 et d’une table traçante de découpe grande vitesse. Elles permettent une impression en quadrichromie avec encres UV sur tous types de supports (carton, plastique, bois, métal…) d’une épaisseur pouvant aller jusqu’à 25 mm. Le format développé est de 1600 x 3200mm. Les principaux marchés visés sont ceux de l'emballage et de la PLV (publicité sur le lieu de vente) en petites et moyennes séries.

Également présent sur le salon, Valmy Packaging, spécialisé dans l’impression offset sur carton plat (étuis, cavaliers, coffrets,…), dispose désormais d’une presse numérique Xerox. Celle-ci permet de soutenir les développements de packagings grâce à des maquettes imprimées et de répondre à des séries de plus en plus personnalisées. L’impression digitale permet également d’assurer les travaux urgents et/ou aux promotions de dernière minute.

Multipond pèse et met les sticks salés en barquette de façon robotisée

Multipond a développé une solution inédite qui permet de mettre en barquettes de façon rangée des produits longilignes comme les sticks salés. Il s'agit du premier système de transfert au monde à robotisation intégrée associé à une peseuse multi-têtes. Le robot à bras articulé possédant six degrés de liberté est intégralement programmable et pivote à 360°. Il prélève simultanément deux fois deux portions sur la peseuse multi-têtes grâce à son quadruple outil, puis dépose ces portions délicatement sur les plateaux prévus à cet effet. La cadence atteint 60 emballages à la minute. Jusqu'à présent, seule une mécanique complexe ou un emballage manuel permettait de réaliser correctement cette opération.

Guelt combine skin et mise sous gaz avec le même outillage

Guelt vient tout juste de développer Iziskin, une nouvelle technologie qui permet à ses operculeuses de travailler en skin ou sous atmosphère modifiée avec le même outillage. Elle conditionne des produits non dépassants et peut être conduite par des opérateurs sans qualification particulière. Tous les produits ne se prêtant pas au conditionnement skin, l’intérêt de l’Iziskin est d’offrir de la polyvalence aux industriels qui peuvent, selon la nature de leur produit, passer du skin au MAP sans changer d’outillage.

Arpitec rend les cobots mobiles et multi-tâches

Arpitec, société lorraine spécialisée dans l’intégration de robots dans l’industrie, vient de mettre au point le CoboConcept, une installation robotique multifonctionnelle et capable d’interagir directement avec un opérateur. Elle se compose d’un cobot dernière génération (bras articulé Yaskawa, ABB, Kuka, etc.), posté sur un caisson modulable multifonction qui se branche sur le secteur. Cette plate-forme lui permet d'être déplacé sur son lieu de travail. Elle peut être connectée à d'autres plate-formes en fonction des tâches à effectuer.

SEA Productique automatise l’alimentation en cartons

SEA Productique présente sa nouvelle solution, le SEA_Loading qui assure le chargement de découpes de cartons (à plat, ondulés ou compacts) sur ses machines d’encaissage. La localisation des cartons sur la palette est réalisée soit par laser pour des plans de palettisation simples, soit par vision pour des plans de palettisation complexes. Cet équipement peut-être adapté à plusieurs machines d’encaissage. SEA Productique présente également un logiciel de simulation et de synchronisation de flux (SEA Pick), un logiciel de gestion des plans d’encaissage (SEA Box), un logiciel de préparation de plans de palettisation et de génération de trajectoire robot (SEA Pal) ainsi qu’un logiciel de pilotage robot pour la création de décor (SEA Draw)

Franpack fardèle des multi-packs avec une seule bobine

Franpack présente son système Forming Head (conformateur) installé sur ses fardeleuses à film rétractable FH. Il permet d’envelopper complètement les lots de produits sous film rétractable à partir d’une seule bobine de film. Le lot constitué automatiquement en entrée de la machine traverse le conformateur qui l’enveloppe avec du film neutre ou imprimé, avec recouvrement sous les produits. Les lots sont séparés par une soudure réalisée en continu devant et derrière. Les films sont en polyéthylène (PE) de 25 à 30 microns d’épaisseur ou bien en polyoléfine de 12 à 15 microns.

Découvrez plus de nouveautés exposées dans les domaines de l'emballage et du conditionnement dans notre Hors-Série spécial Europack-Euromanu-CFIA de novembre 2017 .