Process Alimentaire / Emballage / La nouvelle génération de "Cup"

Emballage

La nouvelle génération de "Cup"

François Morel |  10 Mai 2011 | 

Après la « Pasta Cup », voici la Cup 2, développée par Claude Sebban le fondateur de Mamma Mia, à l’origine de la première version de la boîte.

« Nous avons amélioré le concept de façon à ce que les pâtes ne baignent plus dans la sauce et, ce faisant, à augmenter la DLC des préparations contenues dans l’emballage », indique Claude Sebban. La sauce est désormais contenue dans un couvercle qui ferme hermétiquement la Cup. Après passage aux micro-ondes, le consommateur tourne le couvercle d’un demi-tour : la sauce se déverse directement sur les pâtes, le couscous, le riz… grâce à un opercule qui s’ouvre en venant buter sur un ergot.

Fil d'operculage étanche

Deux ans de recherche ont été nécessaires pour aboutir à cette solution, réalisée en collaboration avec le CTCPA d’Avignon. « Nous avons trouvé un film d’operculage qui garantisse une parfaite étanchéité pendant le traitement thermique malgré l’absence de contre-pression à l’intérieur du couvercle », précise le créateur. La Cup ouvre la voie à de nouvelles applications : des recettes froides, et des desserts combinant un biscuit et une sauce chocolatée par exemple.

Le fabricant propose aux industriels de céder son brevet en licence.