Process Alimentaire / Emballage / Les capsules de thé et de café se font plus « vertes »

Emballage

Les capsules de thé et de café se font plus « vertes »

Karine Ermenier |  3 Janvier 2017 | 

Diffussence a développé avec Végéplast des capsules de tisanes et de thé compostables qui s'adaptent à un procédé d'infusion HTVE breveté.

La France est le premier marché des capsules compatibles Nespresso dans le monde : il s'en est vendu 272 millions en 2016 ! Il connaît encore une croissance de 15 à 20 % par an. Ce qui encourage l'innovation. Encore récemment, plusieurs lancements se sont illustrés. Point commun de ces nouvelles capsules : elles se montrent plus vertueuses sur le plan écologique, car on leur reproche aujourd'hui de générer une quantité incroyable de déchets non recyclables ou recyclés …


Capsules biodégradables et compostables pour Diffussence

Pour ses capsules compostables de thés et tisanes compatibles machines Nespresso, Diffussence a fait appel au fabricant français Végéplast.

Diffussence, une jeune société au capital familial créée en 2014 en Auvergne, propose des thés et infusions concentrées en capsules compostables compatibles Nespresso. Ces capsules au modèle déposé baptisées C'bio Green ont été conçues par l'entreprise française Végéplast, qui commercialise depuis plusieurs années ses capsules de café en Vegemat (amidon issu de céréales). Particularité de celles-ci : elles ont été développées spécifiquement pour répondre à un procédé d'infusion breveté, l'HTVE, qui permet d'obtenir des tisanes aussi concentrées que des tisanes thérapeutiques mais avec un temps d'infusion court. A savoir de 35 secondes à 40 secondes avec la machine Nespresso. «Plus besoin d'une décoction de 10 à 20 grammes de plantes pendant 15 à 20 minutes, comme pratiqué traditionnellement, pour garantir une quantité d'actifs suffisante, explique Hervé Schaller, co-dirigeant de la société. Avec notre procédé, nous nébulisons les principes actifs des plantes et les séchons, de sorte qu'à l'heure actuelle, deux sachets par jour suffisent pour bénéficier des vertus des plantes et pour l'alléguer sur les emballages. Nous espérons faire de même avec les capsules. » La poche plastique qui les regroupe, pour l'instant, est en film complexe. Mais Diffussence a déjà une piste de film biodégradable et compostable barrière.

Des capsules en aluminium avec 50 % d'emballages en moins pour L'Or

Evènement de cette fin d'année, la marque de cafés L'Or (JDE) a lancé une nouvelle génération de capsules en aluminium disponibles en grande et moyenne surfaces. « L'aluminium préserve davantage les arômes que les capsules en plastique existantes compatibles Nespresso », explique Vanessa Barba de Calignon, responsable de la marque L'Or. L’aluminium est en effet barrière à l’air, à l’humidité et à la lumière. Ces nouvelles capsules en aluminium permettent, selon la marque, une réduction de 50 % du poids d'emballages par rapport à la gamme actuelle en plastique. Plus besoin d'emballages plastiques individuels ou de regroupement : les capsules hermétiques sont directement conditionnées dans l'étui. L'Or créé également un programme de recyclage au sein de Terracycle qui va permettre aux consommateurs de se débarrasser vertueusement de ses capsules. Principe de Terracycle : l'entreprise propose plusieurs programmes de recyclage gratuits. Sponsorisés par des marques, ces derniers ont pour but de collecter et de recycler les déchets habituellement non recyclables. Les consommateurs choisissent le programme auquel ils souhaitent participer, collectent leurs déchets, les envoient et obtiennent des bons convertibles en dons pour les associations de leur choix.

Nespresso améliore le recyclage de ses dosettes

Nespresso a mis en place une nouvelle filière de recyclage de ses capsules en aluminium aux côtés d'autres opérateurs des emballages légers en aluminium et en acier réunis au sein du CELAA : Bel, Materne, Coca-Cola European Partners, la fédération Alltub, Ball Packaging, BCME la Boîte Boisson, le SNFBM, etc. Les emballages légers en aluminium tels que les sachets et poches de compote, les capsules de bouteilles, les dosettes de café et thé, les opercules et couvercles, représentent un gise­ment d’emballages à recycler de plus en plus impor­tant estimé à plus de 60 000 tonnes sur le territoire. 12 centres de tri participent au projet METAL, couvrant cinq millions d’habitants. Cinq centres de tri supplémentaires sont en voie d’engagement pour le premier trimestre 2017, pour trois millions d'habitants supplémentaires. « On constate 50% d’aluminium recyclé en plus en moyenne dans les centres de tri participant au Projet Métal », indique le CELAA.

Capsules biodégradables et sachet recyclable pour Vergnano

Depuis 2012, Caffè Vergnano est disponible dans les grandes surfaces françaises sous formes de capsules en versions décaféinée, Intenso, Lungo Intenso. Début 2016, la marque italienne a souhaité se démarquer en lançant des capsules de café en polymère biodégradable résistant aux fortes chaleurs pour remplacer l'aluminium. Le sachet de regroupement est, quant à lui, recyclable.