Process Alimentaire / Emballage / Pots de yaourts : Danone parie de plus en plus sur le PET

Emballage

Pots de yaourts : Danone parie de plus en plus sur le PET

Karine Ermenier |  21 Janvier 2019 | 

En ces temps de questionnements autour des emballages en plastique, le marché de l’ultra-frais cherche encore la solution idéale: développer des filières de tri du polystyrène qui reste le polymère prépondérant sur les pots de yaourt, ou trouver des alternatives en polyéthylène téréphtalate (PET), en polypropylène (PP) ou en plastiques biosourcés. En Amérique Latine, pour sa dernière gamme de yaourts La Serenisima Original positionnée sur le segment de la naturalité, le groupe Danone a opté pour des pots préformés en PET.

Conçu par Amcor, ce nouveau pot premium transparent cherche à imiter le verre. Il dispose d’une grande ouverture, d’une forme originale, d’un sleeve transparent sur tout le corps du pot ainsi que d’une gravure de la marque. “Il s’agit d’un nouveau format pour les produits laitiers remplis à froid, explique Martin Darmandrail, directeur commercial d’Amcor en Argentine. Pour protéger le contenu, le pot comprend un opercule en aluminium/PET/aluminium et un couvercle de 65 mm de diamètre en polypropylène transparent.”

“La Serenisima Original est un produit inspiré par le premier yaourt lancé par La Serenisima il y a 55 ans, qui a révolutionné la catégorie”, explique Maximiliano Sassone, directeur R&D de Danone Argentine. Nous avons soigneusement sélectionné les ingrédients, y compris le lait provenant de fermes familiales argentines. Et avons porté un respect particulier à chaque étape du process, pour créer un produit sans conservateur qui puisse rappeler le produit d’origine.” La démarche n’est pas sans rappeler celle de la marque Danone 1919 en France. Six parfums ont été lancés en Argentine. Leur commercialisation va s’étendre au reste de l’Amérique Latine. Pour ce faire, Danone a installé une ligne de remplissage Stork sur l'un de ses sites argentins qui devrait atteindre une cadence de production de 40 à 50 mille unités par heure.