Process Alimentaire / Emballage / Proplast se renforce dans la barquette thermoformée et le gobelet réutilisable

Emballage

Proplast se renforce dans la barquette thermoformée et le gobelet réutilisable

Karine Ermenier |  8 Novembre 2017 | 

Le groupe français Proplast poursuit sa croissance externe avec le rachat du spécialiste allemand du thermoformage de barquettes ES-Plastic (37 M€ de chiffre d’affaires, 220 personnes) détenu par le fonds d’investissement anglais RiverRock. ES-Plastic rentre ainsi dans le giron de Nutripack avec une production de 11 000 tonnes de polypropylène/an (pour une capacité de 17 000 t). «Nous avons reçu et étudié le dossier d’ES-Plastic en mars dernier et l’avons trouvé intéressant à plus d’un titre : pour sa situation géographique à Passau au Sud-Est de l’Allemagne et pour sa maîtrise du thermoformage et de l’extrusion. Une activité que nous maîtrisons moins bien que celle de l’injection », argumente Philippe Berthe, p-dg du groupe Proplast. L’outil productif, qui comprend quatre extrudeuses off line et trois in line, fera l’objet d’investissements réguliers estimés à 3M€ par an.

Opportunités de développement en Allemagne, Scandinavie et pays de l'Est

ES-Plastic fabrique une gamme de barquettes thermoformées standard et assure également la dépose automatisée des buvards dans les barquettes. L’entreprise réalise 35 % de son chiffre d’affaires à l’export, de quoi ouvrir des marchés en Scandinavie et dans les Pays de l’Est à tout le groupe Proplast. Mais ce rachat donne également la possibilité à Nutripack de vendre des emballages injectés en Allemagne. Les synergies sont multiples. Même au niveau des achats de matières premières : polypropylène (le groupe Proplast va peser 40 000 t /an), colorants, cartons, sachets, assurances, transports, etc. Ce qui permettra à Es-Plastic de gagner en rentabilité car l’entreprise était tout juste bénéficiaire.

Devenir leader européen des gobelets plastiques personnalisés

Plus tôt dans l’année, Proplast avait déjà racheté le mouliste d’injection plastique Ecomi en Belgique (un des ses fournisseurs) et le vendeur de gobelets personnalisables et réutilisables Greencup (un de ses clients). Greencup (3M€ de chiffre d’affaires en 2016 ), était effectivement client de sa filiale Germay Plastic. « Germay Plastic assurait depuis 2014 la fabrication et l’impression des gobelets personnalisés, tandis que les trois jeunes créateurs de l’entreprise maîtrisaient le e-commerce, le service de récupération et de lavage des gobelets et la redistribution, indique Philippe Berthe. Ils ont mis en place un service d’excellence où chaque client est rappelé individuellement pour affiner le devis. Avec ce rachat, nous sommes désormais le seul acteur européen à maîtriser toute la chaîne logistique du gobelet réutilisable, une activité en plein développement compte-tenu des préoccupations environnementales et des attentes en matière de personnalisation. » Le groupe a d’ailleurs l’ambition de devenir le leader européen sur ce marché. Greencup répond à des commandes variant de 100 gobelets à plusieurs milliers de gobelets (pour le festival des Vieilles Charrues, l’UEFA de football par exemple).

De nouveaux projets de croissance externe en 2018

Cette expérience dans le e-commerce, la récupération et le recyclage vont permettre de challenger d’autres structures du groupe comme Nutripack, par exemple. Thierry Pompanon, ex-directeur général de Rescaset Concept (groupe Guillin), a été nommé à la direction générale de Greencup pour continuer à travailler aux côtés de Florian Garnier, Denis Ligonnet et Romain Wisseler, les créateurs. « Nous comptons investir massivement pour développer cette activité, indique Philippe Berthe. C’est un excellent relais de croissance à un moment où notre marché phare des collectivités arrive à maturité. »

Ces rachats successifs s’accompagnent d’une spécialisation des sites de production. Germay Plastic dans le Finistère va se concentrer sur les pots et barquettes IML, tandis que les gobelets injectés vont être fabriqués sur le site de Nutripack RG à Saint-Martin du Fresne dans l’Ain (acquis à GPack en 2016). Le groupe Proplast prévoit encore de nouvelles annonces début 2018. A date, le groupe pèse 160 M€ de chiffre d’affaires et emploie 750 personnes.