Process Alimentaire / Emballage / Saint-Gobain cède sa filiale Verallia à l'américain Apollo

Emballage

Saint-Gobain cède sa filiale Verallia à l'américain Apollo

Karine Ermenier |  12 Juin 2015 | 

"La cession de Verallia achèverait le recentrage stratégique de Saint-Gobain sur la conception, la production et la distribution de solutions innovantes et de haute performance pour l'habitat et l'industrie, où le groupe poursuit son développement", déclare dans un communiqué Pierre-André de Chalendar, p-dg de Saint-Gobain.

Verallia, le numéro trois mondial de l’emballage en verre pour les boissons et les produits alimentaires, devrait changer de main d'ici fin 2016. Saint-Gobain, qui a annoncé vouloir vendre son pôle conditionnement en décembre dernier, a enfin trouvé acquéreur. Il a, en tous cas, accepté l'offre ferme et irrévocable du groupe américain Apollo Global Management qui s'élève à 2,945 milliards d'euros. De quoi écarter les quatre autres prétendants : l'industriel portugais Ba Vidro et les fonds Blackstone, CVC Capital Partners et Ardian-Bain Capital.

"Le choix de Saint-Gobain s'est porté sur Apollo en raison de la qualité de son offre, de son adhésion au projet industriel et de son soutien aux salariés de Verallia.", a indiqué Pierre-André de Chalendar, p-dg de Saint-Gobain. "Nous sommes très enthousiastes d'accueillir Verallia, qui est un acteur reconnu et l'un des leaders mondiaux du marché de l'emballage, ont déclaré pour leur part Robert Seminara, senior partner,et Jean-Luc Allavena, operating executive chez Apollo.Nous avons hâte de collaborer avec le management et les salariés dont les compétences sont reconnues pour poursuivre la croissance et soutenir la capacité d'innovation de Verallia."

16 milliards de bouteilles et de pots par an

Apollo est également en discussions avec la Banque Publique d'Investissement (Bpifrance) en vue de l'acquisition potentielle par Bpifrance d'une participation minoritaire dans Verallia, probablement 10 %. L'accord entre Saint-Gobain et Apollo pourra être finalisé à l'issue de la consultation des instances représentatives du personnel au sein du groupe. Et la réalisation de cette opération est soumise à l'autorisation de l'Autorité de la concurrence et devrait être effective d'ici fin 2015.

Verallia a réalisé un chiffre d'affaires de 2 391 millions d'euros en 2014 et un résultat d'exploitation de 230 millions d'euros. L'entité dispose de 47 sites industriels répartis dans 13 pays et emploie près de 10 000 personnes. Elle fabrique 16 milliards de bouteilles et de pots par an destinés aux marchés des vins tranquilles et pétillants, des spiritueux et des produits alimentaires. Ainsi qu'aux marchés de la bière et des boissons non alcoolisées.