Process Alimentaire / Flash IAA / Avec Unigrains, Nutrisens prêt à une nouvelle étape de croissance

Avec Unigrains, Nutrisens prêt à une nouvelle étape de croissance

A.D |  20 Mars 2017 | 

Nutrisens, société spécialisée dans la nutrition santé, a ouvert son capital a un nouvel investisseur, Unigrains, qui devient actionnaire minoritaire aux côtés d'Evolem, l'actionnaire majoritaire. Fort de cette alliance, le groupe créé en 2011 "s'apprête à franchir une nouvelle étape dans son développement", affirme son dirigeant Georges Devesa.

Le spécialiste des plats pour la dénutrition, la dysphagie et les régimes spécifiques veut s'ouvrir à de nouvelles pathologies (dialyse, Alzheimer et bien-vieillir). Il compte également ouvrir le canal de distribution des pharmacies et accélérer son développement à l'international, avec la création d'ici à 2020 de quatre nouvelles filiales en Australie, Belgique, Allemagne et au Royaume-Uni.

Pour appuyer cette stratégie de développement, Nutrisens va donc devoir compter sur Unigrains. Cette société d'investissement est spécialisée dans l'agroalimentaire et l’agro-industrie et finance 150 entreprises comme Bigard, Agrial, Ariane (Axereal), Eurogerm, In vivo, Mont Blanc Materne, Naturex, Pasquier, Sill, Socopa, Solina ou Vivescia.

De son côté, Nutrisens réalise un chiffre d'affaires d'environ 60 millions d'euros. Fin 2016, l'entreprise basée à Francheville (69) a lancé Nutrimain, une gamme de plats à manger à la main pour les malades d'Alzheimer et une gamme pauvre en sel, potassium et phosphore et facile à manger d'une main pour les patients dialysés. En 2014, le groupe lyonnais avait fait l'acquisition de la société bourguignonne Les Repas Santé, spécialisée dans les plats cuisinés mixés et hachés pour les personnes en dénutrition.