Process Alimentaire / Flash IAA / Bridor investit 400 millions d’euros en France et aux Etats-Unis

Bridor investit 400 millions d’euros en France et aux Etats-Unis

P.C. |  20 Juin 2016 | 

La croissance de l’activité de Bridor, d’environ 15 % par an, conduit la filiale du groupe Le Duff à lancer un plan d’investissement de 400 millions d’euros sur cinq ans en France et aux Etats-Unis.

Le site historique de Servon-sur-Vilaine (35), près de Rennes, va accueillir un nouveau centre de R&D et de formation. Ses travaux porteront sur le développement de nouvelles recettes, process, technologies ou concept produits, ainsi que sur l’amélioration des gammes existantes. De plus, le site va bénéficier de l’implantation d’une importante plate-forme logistique. Elle sera dédiée à la préparation de commandes automatisées ainsi qu’au stockage temporaire de produits avant expédition. Des permis de construire sont actuellement déposés.

Après avoir racheté un site de 2,6 hectares, l’industriel prévoit la construction de deux bâtiments de 30 mètres de haut avec transstockeurs. Le premier devrait entrer en exploitation en septembre 2017, quand le second est sur une échéance 2022. L’ensemble pourrait accueillir autour de 40 000 palettes. Il devrait constituer l’un des plus grands magasins de stockage de produits de boulangerie européens.

Quant au second site de Louverné (53) près de Laval, il a déjà doublé de taille. Il va atteindre à terme 50 000 m².

Cette accélération des investissements bénéficie aussi à la branche nord-américaine de Bridor. Elle va doubler la capacité de production en croissants et pains au chocolat du site américain de Vineland près de Philadelphie, qui occupe une surface de 35 000 m². L’usine canadienne de Montréal va s’agrandir pour atteindre 55 000 m² et augmenter sa capacité de production de pains artisans, baguettes et pâtisseries. Bridor a en effet relevé le défi de l’internationalisation. La France ne pèse plus que 24 % de ses ventes, mais 60 % de sa production.

Objectif : 1 Mds€ de chiffre d'affaires en 2020

Ces investissements sont menés au service d’une ambition : atteindre un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros en 2020. Fort de 1800 salariés, Bridor devrait recruter 1000 collaborateurs supplémentaires en France et aux Etats-Unis.