Process Alimentaire / Flash IAA / CPK, nouveau champion français de la confiserie et du chocolat

CPK, nouveau champion français de la confiserie et du chocolat

Pierre Christen |  9 Mai 2017 | 

Lancée il y a plus d’un an, la négociation entre Mondelez et Eurazeo a abouti. Ce fonds, l’un des plus grands en Europe avec 6 milliards d’euros d’actifs, a finalisé un investissement de 164 millions visant à créer un nouvel acteur clef du marché de la confiserie et du chocolat, baptisé CPK et doté d’une filiale dénommée Carambar & Co.

Suite à l’accord trouvé avec Mondelez, la nouvelle entité détient en pleine propriété des marques emblématiques comme Carambar, Poulain, Krema, La Pie Qui Chante ou encore Terry’s, ainsi que des licences pour les Pastilles Vichy, les Rochers Suchard et les bubble-gums Malabar.

Eurazeo possède 68 % de CPK. Le reste étant détenu par des co-investisseurs, incluant le management. Parmi les partenaires stratégiques impliqués depuis le départ, on retrouve Pierre Le Tanneur, ancien directeur général de Spotless (Eau écarlate, K2r, etc.), désormais président non-exécutif du Conseil de surveillance du groupe CPK, ainsi que Patrick Mispolet et Matthieu Maillot, respectivement anciens dg France-Belgique et directeur financier d’Orangina-Schweppes. Ces derniers deviennent administrateurs indépendants.

Le groupe CPK est désormais opérationnel, après plus d’un an de préparation sous la houlette d’une équipe dirigée par Jean-Marc Saubade. L’ambition est clairement de redynamiser ses marques « héritage » à forte notoriété nationale. Les investissements marketing et publicité vont d’ailleurs être triplés. Le cheval de bataille sera le « made in France », un argument qui pourra s’appuyer sur une fabrication 100 % française d’ici à 2020 grâce aux cinq sites de production situés à Blois, Marc-en-Baroeul, Saint-Genest, Strasbourg et Vichy. D’ici à deux ans, CPK sera autonome sur le plan industriel. Un plan d’investissement industriel de 35 millions d’euros est prévu. Une croissance de 20 % sur les marques du groupe est envisagée à horizon 5 ans.