Process Alimentaire / Flash IAA / Cité Marine en voie d’acquérir Halieutis Fish & Co

Cité Marine en voie d’acquérir Halieutis Fish & Co

Pierre Christen |  3 Avril 2017 | 

Cité Marine, filiale du groupe japonais Nissui, est entrée en négociation pour acquérir Halieutis Fish & Co (groupe Roullier). Spécialiste des produits bruts et élaborés surgelés à base de poisson, Halieutis est confronté à un environnement fortement concurrentiel. Son chiffre d’affaires 2016 est de 30 millions d’euros, pour 80 collaborateurs, à partir de son usine lorientaise de 5 500 m². « Cette société représente moins de 1 % de notre chiffre d’affaires, il nous semble aujourd’hui préférable de l’adosser à un confrère du secteur du poisson surgelé, disposant d’atouts complémentaires », explique Henri Boyer, président du directoire du groupe Roullier.

De son côté, Cité Marine est le leader français du poisson et des légumes élaborés, avec quatre sites de production en Bretagne et en Normandie et un millier de collaborateurs. Son chiffre d’affaires 2016 s’établit à 200 millions d’euros, à partir de trois piliers : les poissons élaborés, les légumes élaborés et les solutions végétales. « Je suis convaincu de la pertinence de la complémentarité entre les deux entreprises », déclare Eric Le Hénaff, p-dg de Cité Marine.

Ce week-end, Halieutis Fish & Co a mis en avant au moyen d’un food truck en marge du match de football Rennes-Lyon sa nouvelle marque Vertigu. Dans la mouvance « finger food », elle vient bousculer les codes en se positionnant sur le nouveau segment des petites portions enrobées surgelées. Une illustration de la stratégie de diversification engagée.

La nouvelle marque Vertigu d'Halieutis Fish & Co se positionne sur le nouveau segment des petites portions enrobées surgelées, avec trois familles de produits : les coeurs coulants, les extra-craquants et les cuisinés.