Process Alimentaire / Flash IAA / D’aucy ouvre son capital à la région Bretagne

D’aucy ouvre son capital à la région Bretagne

Pierre Christen |  7 Janvier 2019 | 

Dans le cadre de son plan de relance, d’aucy avait obtenu en 2016 de la part de la région Bretagne une avance remboursable de 5 millions d’euros. Une somme qui va être transformée en prise de participation, à hauteur de 2,72 %, du capital de la holding, qui réunit les filières œufs et légumes du groupe.

L’officialisation de cette entrée au capital se fera jeudi 10 janvier en présence de Serge Le Bartz, président du groupe coopératif, et de Loïg Chesnais-Girard, président de la région Bretagne, dans les locaux de Pep Cocotine à Ploërmel (Morbihan). Un lieu choisi pour sa proximité avec la future casserie d’œufs, considérée comme un outil essentiel de l’engagement du groupe d’aucy à sortir du modèle de l’œuf de poules en cage d’ici à 2025.

Pour la région Bretagne, cette prise de participation est la seconde opération de ce type visant à entrer dans une entreprise structurante pour son territoire. Aux côtés des groupes saoudien Al Munajem et français LDC, Terrena et Triskalia, elle détient en effet une partie du capital de Yer Breizh, société créée mi-2018 au lendemain de la cession du groupe volailler Doux et couvrant les activités amont (production accouvage, fabrications d’aliments pour animaux). L’investissement pour la région sera de 2 M€ lorsque sa part sera passée de 5 %, à la création, à 33 %, d’ici fin 2020. C’était alors la première fois qu’une région entrait au capital d’une société, un partenariat industriel public/privé, rendu possible par loi NOTRe de 2015.