Process Alimentaire / Flash IAA / Eckes-Granini France a investi 20 millions d'euros pour les purs jus

Eckes-Granini France a investi 20 millions d'euros pour les purs jus

Pierre Christen |  11 Septembre 2017 | 

Eckes-Granini France a investi dans une nouvelle ligne Krones dédiée aux purs jus. Crédit : Rayon Boissons

Sur le marché du jus de fruits, les consommateurs français se détournent des concentrés au profit des purs jus, un marché qui pèse au global, tous circuits confondus 1,5 milliard de litres. Sponsor de l'équipe de France de basket, Eckes-Granini France (marques Joker, Réa, Granini et Pago) compte bien saisir la balle au bond. La filiale du groupe allemand vient d'inaugurer sa nouvelle ligne d'embouteillage dédiée au pur jus, sur son site de Mâcon (71), berceau historique de la marque Joker.

"C'est une avancée supplémentaire dans notre stratégie basée sur la croissance profitable. Un double investissement de 20 millions d'euros mais aussi de plus de 300 jours de formation. Cette aventure industrielle et marketing répond à un objectif : être plus performant sur marché pur jus", affirme Emmanuel Manichon, directeur général d'Eckes-Granini France.

La capacité de production de purs jus multipliée par deux

C'est la dernière étape d'un plan total d'investissement de 60 millions d'euros, engagé depuis une dizaine d'années et qui a complètement transformé le site de Mâcon (nouveau siège, nouvelles lignes d'embouteillage). Pour cette nouvelle ligne, 20 millions d'euros ont été injectés, répartis à 50 % dans le process et 50 % dans un bâtiment de 3000 m², la logistique, les fluides, les énergies et les sols. Réalisée par Krones, elle permet au leader français des jus de fruits ambiants de doubler sa capacité de production de pur jus.

Un nouveau design : la bouteille Jokonde

A cette occasion, un nouveau design de la bouteille Joker le Pur Jus est lancé. En linéaires depuis la semaine dernière, cette nouvelle bouteille, baptisée la Jokonde, remplace l'ancienne bouteille quart-ronde, issue de la forme verre. « Elle manquait de personnalité, explique Emmanuel Manichon. Nous avons testé une trentaine de formes différentes avec l'ambition que celle choisie apparaisse nettement dans le rayon et que le consommateur familial et populaire s'y retrouve ». Elle conserve la base carrée iconique mais se différencie par une zone de préhension marquée et un logo Joker embossé sur la partie haute. De plus, elle se passe de l'opercule aluminium grâce à un inertage à l'azote.

Après une montée en charge progressive, la ligne devrait atteindre son plein rendement en fin d'année, avec une cadence de 24 000 bouteilles par heure. Elle remplace une autre ligne qui vient d'être arrêtée, dont la cadence était de 10 000 bouteilles par heure. Au total, le site compte toujours cinq lignes : 2 pour PET, 2 pour la brique carton et 1 pour les bouteilles en verre.

En parallèle, une nouvelle passerelle logistique a été installée pour acheminer les produits finis vers le partenaire logistique Alaine, situé de l'autre côté de la rue.

Laurent Comte, responsable industrialisation, Emmanuel Manichon, directeur général, et Thierry David, responsable développement industriel et packaging, lors de l'inauguration de la nouvelle d'embouteillage de pur jus d'Eckes-Granini France à Mâcon.


« Cet investissement est une excellente nouvelle pour le développement de notre activité », se réjouit Emmanuel Manichon, directeur général d'Eckes-Granini France, qui réalise 200 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit le cinquième chiffre du groupe, pour 310 collaborateurs dont les deux tiers basés au siège de Mâcon.

L'ambition de la société est claire : être présente partout là où il y a de la croissance. « Nous avons lancé la gamme bio, nous nous développons aujourd'hui sur le pur jus. Il y aura d'autres investissements, nous avons plein d'idées. La seule chose : nous irons là où il y a de la croissance, où nous pouvons nous distinguer et où notre marque est compétente, avec trois marqueurs : pas de sucres ajoutés, une forte teneur en fruits et des produits familiaux. »