Process Alimentaire / Flash IAA / Fipso pourrait implanter une usine de jambons à Brive

Fipso pourrait implanter une usine de jambons à Brive

Pierre Christen |  10 Septembre 2018 | 

L'annonce provient d'Alain Rousset, président de la région Nouvelle-Aquitaine. Et elle a visiblement pris un peu de court Fipso, qui n'a pas confirmé pour l'heure l'information. La coopérative du Sud-Ouest, spécialisée dans la viande de porc, pourrait implanter à Brive (19) une nouvelle usine dédie à la production de charcuteries cuites, en partenariat avec un industriel allemand.

Le site de la ZAC de l'ancien aéroport Brive Laroche accueillerait l'unité prévue pour 2019 et comptant un effectif de 120 salariés. L'investissement évoqué est de l'ordre de 25 millions d'euros.

Fipso compte 250 éleveurs de porc dans le Sud-Ouest de la France, pour 620 000 porcs abattus et découpés par an et 55 000 tonnes de viande commercialisée par an, dont 5 000 tonnes de Jambon de Bayonne et 3 500 tonnes de viande de porc fermier Label Rouge. Le groupe coopératif a orienté sa stratégie vers les produits élaborés, mais aussi vers l'export (viandes congelées), avec en 2017 l'extension de son site Lahontan (64) de 2000 m². Le site comprend un abattoir (10 000 porcs / semaine), un atelier de découpe (11 000 carcasses / semaine), une unité de congélation et une unité de produits élaborés. Le groupe compte deux autres sites : Pau-Morlaas (64), qui est un atelier de découpe (700 carcasses / semaine) et l'abattoir de Capdenac (12) (2 500 porcs / semaine), qui fait partie des sources d'approvisionnement de Lahontan.