Process Alimentaire / Flash IAA / Gendreau investit en capacité de production et mutualise sa logistique

Gendreau investit en capacité de production et mutualise sa logistique

Pierre Christen |  8 Janvier 2018 | 

Avec la conserverie Gendreau et le fabricant de plats cuisinés V.I.F., le groupe Gendreau dispose de deux jambes solides, bien arrimées à Saint-Gilles-Croix-de-Vie en Vendée.

V.I.F. a connu en 2017 une croissance de 20 % de son activité. Pour illustration, la société rachetée en 2006, a réalisé entre janvier et octobre 2017 un chiffre d’affaires de 16,6 millions d’euros sur les salades de poissons appertisées, tous circuits confondus, soit une hausse de 30 %, qui s’appuie sur les dernières innovations mais aussi sur l’embellie d’un marché en progression pour la première fois depuis dix ans.

Plus globalement, c’est l’activité à l’export (+ 50%) et la sous-traitance (+40%), qui sont à l’origine de cette croissance, explique Philippe Gendreau, le dirigeant. Ce qui n’empêche pas l’entreprise de subir de fortes hausses sur les coûts matières, thon et emballages métalliques en tête.

Cette année, V.I.F. va s’agrandir avec l’implantation d’une nouvelle plate-forme logistique d’une capacité de stockage de 7000 palettes. Celle-ci sera mutualisée avec la conserverie Gendreau.

Pour la conserverie historique, Philippe Gendreau annonce avoir consolidé l’activité 2017, tel que prévu, avec un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros, en progression de 3,5 %. Ce qui fait suite à une année 2016, qui avait connu une hausse de 20 %. L’heure pour la conserverie est à gagner en capacité de production. Des travaux de réhabilitation ont été lancés sur l’atelier d’emboîtage. Les zones de réception et de préparation des plats cuisinés suivront. Une nouvelle chaudière est également prévue.