Process Alimentaire / Flash IAA / L'indice des prix alimentaires à son plus bas niveau depuis août 2010

L'indice des prix alimentaires à son plus bas niveau depuis août 2010

A.D |  14 Novembre 2014 | 

La FAO, l'organisation des nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, a évalué que l'indice des prix alimentaires d'octobre était à son niveau le plus bas depuis août 2010. Cet indice est calculé en fonction des cinq produits alimentaires principaux : les céréales, la viande, les produits laitiers, les huiles végétales et le sucre.

« La baisse persistante de l'indice, quoique faible, est une excellente chose pour les pays importateurs de denrées alimentaires », a commenté l'économiste principale de la FAO, Concepcion Calpe. Dans le détail, la hausse des prix du sucre et des huiles végétales a en fait compensé la baisse des prix des produits laitiers et carnés.

  • Les prix du lait et des produits laitiers ont accusé une chute de 1,9 %, plombés par la forte contraction des prix du beurre et du lait en poudre du fait de l'augmentation de l'offre en Europe où de nombreux producteurs subissent l'embargo russe.

  • L'indice FAO du prix de la viande a chuté de 1,1% ou 2,3 points par rapport à septembre, s'établissant à 208,9. Mais il est toujours plus de 10 % supérieur à son niveau d'il y a un an.

  • L'indice des prix des céréales avait fortement chuté ces derniers mois lorsque la production mondiale de blé et de maïs semblait devoir atteindre des niveaux record. Il était stable en octobre s'établissant à 178,4 points. En ce qui concerne le riz, les prix ont fléchi en raison de l'arrivée massive sur les marchés de grandes quantités à peine récoltées. Le sous-indice des céréales est maintenant en baisse de 9,3% ou 18,2 points par rapport à son niveau d'il y a un an.

  • L'indice des prix du sucre a augmenté s'établissant à 237,6 points, une forte augmentation de 4,2 % par rapport au mois précédent, principalement en raison de la sécheresse dans certaines régions du Brésil qui laisse présager une récolte de cannes à sucre plus faible que prévu.

  • Le sous-indice des huiles végétales a augmenté pour la première fois depuis mars, s'établissant à 163,7 points en octobre, soit une hausse de 1% ou 1,6 point par rapport à septembre. Le ralentissement de la production d'huile de palme en Malaisie et en Indonésie, ainsi que la forte reprise de la demande mondiale d'importation, sont responsables de cette hausse.