Process Alimentaire / Flash IAA / Laïta paré pour l’internationalisation

Laïta paré pour l’internationalisation

Pierre Christen |  10 Avril 2017 | 

Malgré une année 2016 très chahutée sur les marchés laitiers, Even affiche un chiffre d’affaires stable à 2,096 milliards d’euros. Sa filiale Laïta (co-détenue avec Triskalia et Terrena) a également maintenu son chiffre d’affaires. Il est de 1,216 milliards d’euros en 2016 contre 1,281 milliards d’euros en 2015. Cette stabilité permet au groupe de poursuivre sa stratégie de développement à l’international.

Le projet mené à Créhen (22), fruit d’un investissement de 80 millions d’euros, est en cours de finalisation. Les nouvelles installations dédiées aux ingrédients secs devraient être mises en production à la fin du premier semestre 2017. D’une capacité à terme de 20 000 tonnes de poudre par an, elles proposeront aux clients internationaux du lait infantile conditionné en boîtes et des poudres de lait prémium.

Sur le plan commercial, Laïta a ouvert en 2016 , en complément de Shanghaï, deux nouveaux bureaux à Hô Chi Minh Ville au Vietnam et à Bangkok en Thaïlande.

De plus, Laïta, via sa filiale Even Santé Industrie, a obtenu en septembre 2016 un agrément pour exporter des laits infantiles en Chine. L’entreprise française fait partie des dix premières entreprises mondiales à avoir décroché le précieux sésame. Il va permettre à Even Santé Industrie de se développer sur le marché chinois de la nutrition infantile liquide. C’est également un signal positif pour la nouvelle usine de Créhen.

En parallèle, Laïta investit 3 millions d’euros dans un nouvel entrepôt à Ploudaniel, dans le prolongement de l’entrepôt existant. Ce projet augmente la capacité totale d’un tiers. Le nouveau bâtiment d’un volume de 24 000 m³ sous température dirigée va permettre de stocker 2 500 palettes supplémentaires, soit 35 000 tonnes de produits par an. La construction devrait s'achever à la fin du premier semestre 2017.