Process Alimentaire / Flash IAA / Le groupe Cavac reprend Atlantique Alimentaire

Le groupe Cavac reprend Atlantique Alimentaire

Pierre Christen |  28 Janvier 2019 | 

Impactée par l’affaire Spanghero, qui est en cours de jugement au tribunal correctionnel de Paris, l’usine luxembourgeoise Tavola a depuis lors connu de profondes difficultés économiques, qui ont conduit à la liquidation judiciaire du groupe Cookup Solutions en octobre 2018.

Aucune offre de reprise n’a été faite pour le site Tavola de Capelen. En revanche, plusieurs offres ont été émises pour Atlantique Alimentaire à La Rochelle, le second site de Cookup Solutions, qui, lui, n’a pas été affecté directement par l’affaire Spanghero.

Officiel depuis le 21 janvier, c’est le groupe vendéen Cavac qui a repris cette société spécialisée dans les produits traiteur surgelés (tartes salées, quiches, crêpes fourrées, pizzas) sous marque de distributeurs. Atlantique Alimentaire réalise un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros et emploie un peu plus de 160 salariés.

Le groupe coopératif Cavac poursuit ainsi sa stratégie de diversification, toujours dans une logique de filières locales. Atlantique Alimentaire vient renforcer un pôle agroalimentaire affichant un chiffre d’affaires de 58 millions d’euros sur l’exercice 2017-2018 (soit 6,5 % du total groupe) et constitué d’Olvac (conserverie de légumes et de plats cuisinés élaborés), Bioporc (charcuterie bio), Biofournil (boulangerie bio), Les P’tits Amoureux (biscuiterie-pâtisserie artisanale) et Catel Roc (crêperie).

Toutes ces entreprises sont à moins d’une heure de route de La Roche-sur-Yon. Elles utilisent - au moins indirectement - des matières premières issues des agriculteurs sociétaires de la coopérative. Ainsi, Atlantique Alimentaire utilise de la farine en provenance d’une minoterie approvisionnée par Cavac. Et pourquoi pas demain, des lardons fournis par Bioporc.