Process Alimentaire / Flash IAA / Les ventes de boissons sans alcool en baisse de -2,7 % en 2016

Les ventes de boissons sans alcool en baisse de -2,7 % en 2016

A.D |  13 Février 2017 | 

Les boissons sans alcool ne sont pas à la fête. Selon le cabinet d'étude Xerfi, les ventes en grande distribution ont chuté de 2,7 % en 2016 pour atteindre 5,7 milliards d'euros. Les sodas sont particulièrement touchés en raison de leur mauvaise image nutritionnelle et le peu d'innovation des leaders tels que Coca-Cola ou Pepsi. D'après Jérémy Robiolle, analyste senior et auteur de l'étude « Les marchés innovants dans les boissons » publiée fin décembre 2016, les difficultés vont continuer de s’accroître sur ce segment en cas de durcissement de la taxe soda. Il prévoit également une arrivée à saturation du marché français, avec une progression d'1 % par an en moyenne d'ici 2020.

Les jeunes pousses axant leur communication sur des eaux vitaminées ou à base de coco, des boissons relaxantes… s'en sortent en revanche bien par un positionnement santé clairement affirmé. Les ventes en grande distribution des eaux de coco devraient presque tripler d’ici 2020, d’après les prévisions de Xerfi. L’offre de boissons sans alcool se structure avec l’arrivée de nouvelles marques, notamment sur le segment des produits de l’effort (+12% en moyenne par an d’ici 2020 selon un scénario haut du cabinet d'étude).

Pour s'en sortir, les opérateurs traditionnels devront eux aussi miser sur l’innovation, afin de s’extirper de la lutte des prix et rétablir leurs marges. Les efforts en termes de composition, de parfum ou de format ne seront pas suffisants et Xerfi recommande d'opérer une montée en gamme en mettant en avant les propriétés « saines », « naturelles » ou même « artisanales ».