Process Alimentaire / Flash IAA / Lobodis lance sa propre démarche responsable Act&Respect

Lobodis lance sa propre démarche responsable Act&Respect

Karine Ermenier |  9 Janvier 2017 | 

La nouvelle baseline des emballages Lobodis mentionne les quatre fondamentaux de la démarche Act&Respect : Engagé-Solidaire-Equitable-Juste.

Sur un marché aussi concurrentiel que celui du café, Lobodis (propriété des Cafés Richard) tient à faire connaître sa différence à travers sa propre démarche Act&Respect qui traduit l'ensemble de ses engagements sociétaux et environnementaux. Tous les packs du torréfacteur breton, spécialiste des cafés Pure Origine équitables, ont été relookés en 2016 pour adopter la baseline : Engagé-Solidaire-Equitable-Juste. Apparaissent également de façon encore plus explicite les portraits des producteurs de café avec lesquels Franck Delalande, dg de Lobodis, signe en direct des partenariats. 14 origines sont aujourd'hui représentées dans la gamme.

La démarche Act&Respect a pour vocation de rendre responsables de la qualité du produit final l’ensemble des parties prenantes de la filière, y compris les collaborateurs de Lobodis. Elle intègre ainsi les sept principes de la RSE, tout en répondant à cinq enjeux pour la filière café :
• Ethique et respect des personnes dans les pratiques,
• Respect de l’environnement et optimisation des ressources,
• Pérennisation de l’activité caféière,
• Valorisation des produits et des savoir-faire,
• Logique de circuits courts et développement des territoires.

Pour la première fois, les nouveaux packs mentionnent également en facing que les cafés Lobodis sont torréfiés et conditionnés par l'ESAT (Etablissement de travail protégé) « CAT Notre Avenir » à Bain-de-Bretagne (35), dans un atelier qui emploie 80 personnes handicapées. Une spécificité qui perdure depuis 1994. Date à laquelle, d'ailleurs, Lobodis a été le premier à proposer un café labellisé par Max Havelaar sur le marché français.

Retrouvez notre article complet sur l'atelier de production de Lobodis dans Process Alimentaire de février 2017 (à paraître).