Process Alimentaire / Flash IAA / Open Innovation : Danone ouvre l’accès à ses collections de ferments

Open Innovation : Danone ouvre l’accès à ses collections de ferments

Amélie Dereuder |  13 Mai 2019 | 

Engagé dans une démarche d’innovation collaborative, Danone a annoncé l’ouverture de sa banque de 1800 ferments lactiques et bifidobactéries pour la recherche scientifique. Cette décision intervient pour les 100 ans de la création du premier yaourt du groupe, en 1919. En un siècle, cette collection s’est étoffée et couvre une grande diversité génétique de micro-organismes d’intérêt.

La partie qui sera ouverte aux scientifiques se compose de 193 souches déposées à la Collection nationale des cultures de micro-organisme (et stockées au Centre de RessourcesBiologiques de l'Institut Pasteur) et de 1600 souches conservées dans son centre de recherche et innovation de Paris-Saclay.

Le but de cette initiative est de favoriser la coopération dans le domaine de la recherche sur l'alimentation, la santé et le développement durable. Comme le souligne Danone, les ferments pourraient être utilisés dans les domaines alimentaires et non alimentaires, ainsi que dans des catégories peu ou pas explorées à ce jour. Les micro-organismes pourraient par exemple servir à :

  • Offrir une plus grande diversité de produits alimentaires naturels fermentés et développer des produits laitiers à forte valeur ajoutée pour assurer aux agriculteurs une source de revenus plus importante,

  • Réduire les pertes de récoltes et de denrées alimentaires en empêchant la prolifération de champignons, de bactéries et de virus sur les ingrédients cultivés, récoltés et stockés,

  • Protéger et régénérer les sols,

  • Atténuer les émissions de méthane des vaches,

  • Réduire le recours et la résistance aux antibiotiques, chez les animaux et les humains,

  • Mettre au point des méthodes pour administrer plus facilement des médicaments ou des vaccins.

Il ne s’agit pas de la seule démarche d’innovation collaborative du groupe laitier. Danone Nutricia Research s'est ainsi récemment associé au California San Diego Center for Microbiome Innovation (CMI) pour faire progresser la compréhension du lien entre l'alimentation et la santé intestinale.