Process Alimentaire / Flash IAA / St Hubert en passe d’être repris par un consortium chinois

St Hubert en passe d’être repris par un consortium chinois

Pierre Christen |  4 Septembre 2017 | 

St Hubert, leader des matières grasses tartinables santé et allégées (sans beurre), va passer sous pavillon chinois. Le fonds Montagu Private Equity est entré en négociations exclusives pour la cession de l’entreprise française, acquise en 2012 auprès de Dairy Crest, à un consortium constitué des deux groupes chinois : Fosun International et Beijing Sanyuan Foods.

« Avec le soutien de Fosun et Sanyuan, nous sommes très enthousiastes à l’idée de poursuivre notre croissance sur nos marchés historiques français et italien, et d’accélérer notre expansion internationale, en particulier en Chine, où nous pourrons exploiter le vaste réseau de distribution de Sanyuan », se réjouit Patrick Cahuzac, le dirigeant de l'entreprise.

Depuis 2012, sous la houlette de Patrick Cahuzac, la société basée à Rungis a entamé un processus de diversification de son offre. Elle est entrée sur les segments porteurs des desserts à base de soja et des boissons végétales. Elle est parvenue ainsi à consolider ses positions pour un chiffre d’affaires stabilisé à 129 M€.

En parallèle d’une politique d’innovation alliant plaisir gustatif et santé, St Hubert est fortement engagé dans le développement durable à travers son usine de Ludres (54). Le site a reçu le prix de l’Usine alimentaire durable 2016, dans la catégorie performance énergétique.