Process Alimentaire / Flash IAA / Thierry Gaillard, futur président de Carambar&CO

Thierry Gaillard, futur président de Carambar&CO

Pierre Christen |  30 Octobre 2017 | 

Thierry Gaillard, 52 ans, vient d'être nommé président de CPK. "Je suis impatient de rejoindre les équipes de Carambar&CO pour relever un beau défi : celui du retour à la croissance d'un très beau porte-feuille de marques et ce tant en France qu'à l'international".

Thierry Gaillard, actuel p-dg d'Orangina Suntory France et Belgique, prendra les rênes au 1er janvier 2018 de CPK, la holding d'acquisition de Carambar&CO, contrôlée par la société d'investissement Eurazeo. Jean-Marc Saubade, engagé dans le projet depuis sa création, assurera la direction de l'entreprise jusqu'à cette date. Il prendra ensuite la direction générale Business Development.

Un fer-de-lance du développement durable

« Nous sommes ravis d'accueillir Thierry Gaillard, professionnel reconnu du secteur notamment pour son esprit entrepreneurial et son goût pour l'innovation, qui partage avec nous l'ambition d'accroître significativement notre part de marché d'ici cinq ans », a déclaré Pierre Le Tanneur, président du comité de surveillance de CPK.

Passé par Unilever et Danone, Thierry Gaillard a présidé Mars Chocolat de 2009 à 2014. Il a hissé l'entreprise à la place de numéro 2 des entreprises où il fait bon travailler, selon le classement Great Place To Work (2012 et 2013). Il a aussi engagé l'usine d'Haguenau dans un projet de performance énergétique, grâce au projet Vapeur Verte et à la connexion au réseau de chaleur de l'unité de valorisation énergétique de déchets ménagers, située à proximité.

Il préside actuellement Orangina Suntory France et Belgique (1400 salariés). Sous son égide, le leader des boissons aux fruits a investi 104 millions d'euros dans la transformation durable de ses quatre sites de production. (A lire : notre reportage sur le site de Donnery, n° de novembre 2017). Le groupe s'est également doté en 2016 d'un nouveau siège social tourné vers le management participatif (A lire : « Orangina Schweppes décloisonne ses salariés », n° de mars 2016).

Thierry Gaillard a également été vice-président de l'Ania (Association nationale des industries alimentaires) en charge de la commission développement durable, au sein de laquelle il animait un groupe de travail composé d'une soixantaine d'entreprises (A lire : « Il en va de la compétitivité de nos métiers », n° de décembre 2014).