Process Alimentaire / Flash IAA / Ultra-frais : Baskalia et Péchalou s’associent

Ultra-frais : Baskalia et Péchalou s’associent

Pierre Christen |  18 Décembre 2017 | 

Avec l’alliance Baskalia – Péchalou, ce sont deux laiteries artisanales, à taille humaine, et ancrées dans leurs terroirs, qui s’associent. Le dirigeant de Péchalou, Thomas Breuzet, vient en effet de racheter Baskalia via sa holding Quinoa Développement et va en prendre la direction à partir du 1er janvier 2018. Les deux entités resteront autonomes. Elles seront présentes sur les différents segments de l’ultra-frais : les spécialités au lait de brebis, chèvre et vache, le bio et le végétal.

Créée en 1996 par Dominique Davoigneau et implantée à Espelette (64), Baskalia transforme chaque année 800 000 litres de lait issus d’exploitations situées à moins de 50 kilomètres du site. La laiterie réalise un chiffre d’affaires de 4,1 M€. C’est la marque n°3 des yaourts au lait de brebis en France. « Après 20 ans passés à développer Baskalia, je me devais de pérenniser ce travail et de l’associer à une entreprise partageant les mêmes valeurs et proposant une offre complémentaire à notre gamme de produits », déclare Dominique Davoigneau.

Péchalou en croissance de 18 %

Il y a trois ans, Thomas Breuzet avait repris la laiterie périgourdine Péchalou, qui affiche un chiffre d’affaires de 4,3 M€, en croissance de 18 % par an, dont la moitié en bio. Le dirigeant franchit une nouvelle étape dans sa volonté de construire : « un groupe de marques très qualitatives, fières de leur territoire, qui proposent des produits artisanaux alternatifs aux produits des grands groupes industriels », affirme-t-il.

A l’ordre du jour des prochaines semaines : le lancement de yaourts au lait de chèvre et de produits bio pour Baskalia et de yaourts et desserts au lait de brebis bio pour Péchalou.