Process Alimentaire / Flash IAA / Vitagora intègre six nouvelles start-up dans son programme d’accélération

Vitagora intègre six nouvelles start-up dans son programme d’accélération

Amélie Dereuder |  19 Février 2018 | 

ToasterLab, le programme d’accélération de start-up du pôle de compétitivité Vitagora, a annoncé la prise en charge de six nouvelles recrues, dont trois étrangères. « Nous avons une volonté de recruter les meilleures start‐up, de France ou d’ailleurs, afin de les ancrer dans l’écosystème de la FoodTech française et de renforcer nos liens avec les autres communautés dans le monde», explique Christophe Breuillet, directeur de ToasterLab et de Vitagora. Ces jeunes sociétés commenceront leur accompagnement le 15 mars, pour une durée d’un an. Le but est d’accéder plus rapidement à leur marché et de concrétiser leur industrialisation. Les start-up sélectionnées sont :

  • Géochanvre (89), qui s’appuie sur une technologie permettant de produire des géotextiles, toiles de paillages biodégradables et de textile végétal à base de fibre de chanvre et autres fibres naturelles cultivées en France.

  • L’entreprise portugaise Green Paperworks, qui recycle les déchets organiques pour produire du papier fabriqué à la main et sans produits chimiques.

  • La société nigériane GriCD, qui propose des solutions pour réduire les pertes après récolte, augmenter le retour sur investissement pour les agriculteurs et offrir un meilleur accès à la nourriture pour les populations.

  • La société thaïlandaise EnerGaia, spécialisée dans la fabrication de produits à base de spiruline.

  • L’atelier du fruit (21), qui conçoit des technologies innovantes appliquées aux fruits et légumes transformés pour obtenir des extraits naturels.

  • MaTatie (75), qui commercialise des goûters sans allergène pour enfants.

Le programme d’accélération (anciennement AcceleRise) comprend un programme intensif de trois mois, au rythme d’une journée par semaine de formations et ateliers sur deux hubs, Paris ou Dijon. Les start‐up sélectionnées seront ensuite accompagnées sur neuf mois pour compléter leurs financements, augmenter leurs mises en relation commerciales et s’associer à des missions à l’international ou à des projets d’innovation collaboratifs.