Process Alimentaire / Flash IAA / Volailles : l'accord Duc-Plukon confirmé

Volailles : l'accord Duc-Plukon confirmé

Pierre Christen |  3 Janvier 2017 | 

Le groupe Duc va passer sous pavillon néerlandais. Le spécialiste des volailles certifiées, un positionnement intermédiaire entre « standard » et « label », a annoncé le 20 décembre avoir trouvé un accord avec Aurelia Investments, filiale de Plukon Food, troisième volailler européen.

Cet accord s'appuie sur un dispositif de recapitalisation comprenant trois leviers :

- une augmentation de capital de 2 millions d'euros réservée à Cecab (par compensation de créance) ;

- une réduction de capital de 6, 85 millions d'euros (par diminution de la valeur des actions, de 4 à 1,1 € par action) ;

- et une augmentation du capital de 11 millions d'euros réservée à Aurelia Investments.

Cet ensemble d'opérations sera accompagné de la cession à Aurelia Investments de la totalité des participations de Financière Duc, Verneuil Participations et Cecab, soit 97 % du capital.

Le groupe Duc a obtenu de Foch Investissement et Cecab un abandon de créances à hauteur de 13,5 M€ et un rééchelonnement des dettes pour 4,1 M€.

Une Assemblée Générale Extraordinaire des actionnaires est prévue le 31 janvier 2017. En cas d'approbation, les augmentations de capital seraient réalisées dès début février 2017. L'accord prévoit que la filiale de Plukon investisse 20 millions d'euros sur trois ans pour augmenter la capacité de production et moderniser les outils industriels du groupe Duc. Le groupe dispose de quatre outils en France. Il est implanté en Bulgarie depuis décembre 2007. Les salariés sont repris et l'effectif garanti pour quatre ans à 802 salariés en CDI.

Sur les neuf premiers mois 2016, le groupe Duc a réalisé un chiffre d’affaires de 127,5 millions d'euros, en basse de 6 % comparativement à 2015, dans un contexte qualifié d' »extrêmement préjudiciable sur le plan du chiffre d'affaires et de la profitabilité ». En cause : le blocage de marché à l'export (Chine et Afrique du Sud) à cause de l'influenza aviaire, la faiblesse des prix de vente et la vive concurrence des produits d'importation surgelés sur le marché de la restauration hors foyer. Le groupe fait aussi état de déréférencement d'office sur le marché de la grande distribution française, pour ne pas être positionné sur le segment des produits standards. Le 16 décembre, l'ancien directeur général, Joël Marchand, avait passé la main à Damien Calandre, qui avait jusqu'alors la responsabilité de la direction industrielle et des achats.

De son côté, Plukon justifie cette acquisition par sa volonté de développer son implantation sur le marché français, sachant que le groupe néerlandais est déjà un acteur important des marchés b to b et RHF. Il a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 1,4 milliards d'euros , avec huit abattoirs et cinq outils de transformation, implantés aux Pays-Bas, Allemagne et Belgique.


ISM Prosweet

29 Janvier - 1 Février 2017 , Koelnmesse à Cologne, Allemagne

BioFach

15 - 18 Février 2017 , Messe Nürnberg, Nuremberg, Allemagne

CFIA Rennes

7 - 9 Mars 2017 , Centre des Expositions de Rennes

Sandwich and Snack Show

15 - 16 Mars 2017 , Centre des expositions Paris Porte de Versailles

MADE Paris

28 - 29 Mars 2017 , Centre des expositions Paris Porte de Versailles