Process Alimentaire / Ingrédients / 79 % des Français à la recherche de plus de produits équitables

Ingrédients

79 % des Français à la recherche de plus de produits équitables

Amélie Dereuder |  4 Mai 2018 | 

Selon le sondage OpinionWay pour Max Havelaar France, 79 % des Français souhaitent une plus grande offre de produits certifiés commerce équitable. Crédit photo Fotolia © auremar

En amont de la quinzaine du commerce équitable s’ouvrant le 12 mai, les associations Commerce Equitable France et Max Havelaar mettent en avant les bons résultats du secteur. Avec une croissance de 10 % en 2017 et un volume de vente de 1,04 Md€ de vente, le commerce équitable a plus le vent en poupe.

Selon le sondage OpinionWay pour Max Havelaar France, 79 % des Français souhaitent une plus grande offre produite sous label équitable et 81 % voudraient qu’il y ait plus de références en grande distribution (77 % pour la restauration scolaire et 76 % pour la restauration classique). Le phénomène est très marqué chez les jeunes : 32 % des 25-34 ans et 35 % des 18-24 ans désireraient que tous les produits soient équitables.

« Le commerce équitable est en train de changer d'échelle : en 2017, 1 ménage sur 2 a fait l'achat de produits Fairtrade / Max Havelaar. L'exemple de la banane équitable qui atteint près de 10% des ventes montre qu'une offre plus large et plus visible permet de transformer le marché et la consommation : en cinq ans, les ventes de bananes équitables ont été multipliées par six grâce à une offre de plus en plus importante de la part des enseignes », explique Blaise Desbordes, directeur général de Max Havelaar France.

80 % des produits équitables porteurs du label bio

Dans les critères d’achats, le prix reste le levier numéro un. Néanmoins les questions autour du producteur et du mode de production prennent de l’importance : 75 % des personnes interrogées disent se soucier de l’endroit où l’aliment est produit (62 % en 2017), 62 % s’intéressent aux conditions dans lesquelles il a été produit (43% en 2017), 54 % prennent en compte qui est le producteur (35 % en 2017) et sa rémunération (36% versus 26% en 2017).

Mais ce qu’il faut surtout retenir, c’est que désormais 80 % des produits équitables portent le label bio et bénéficient donc de la dynamique de cette certification. La tendance se renforce chaque année : la proportion de produits équitables et bio était de 63% en 2012, de 71% en 2015 et 74% en 2016. Cet engouement s’appuie sur la demande consommateurs mais aussi sur la grande distribution dont la clé d’entrée reste le bio. Dans les années à venir, on peut s’attendre à ce que la double certification deviennent indispensable. La mention commerce équitable deviendra alors une plus-value au label bio et un élément de différenciation dans la ruée à l’agriculture durable !