Process Alimentaire / Ingrédients / Ferrero et Danone dans le top WWF de l'huile de palme durable

Ingrédients

Ferrero et Danone dans le top WWF de l'huile de palme durable

Amélie Dereuder |  26 Septembre 2016 | 

Parmi les bons élèves dans la catégorie « actions essentielles » du classement WWF de l'huile de palme, figurent Ferrero mais aussi Danone. Le groupe a aussi démontré de très bons résultats en achetant de l'huile de palme ségrégée, qui ne participe pas à la déforestation. Crédit photo Fotolia © Saidin Jusoh

L'ONG WWF a publié ses fiches d'évaluation sur l'huile de palme. L'association a passé en revue 137 des plus gros acteurs de la distribution, des produits de consommation et des services de restauration aux États-Unis, au Canada, en Europe, en Australie, au Japon et en Inde. Ce palmarès est basé sur les engagements et les réalisations comme l'achat d'huile de palme durable, la mise en place d'une politique d'approvisionnement transparente ou l'appartenance à la RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil).

21% n'ont pas atteint leur objectif de 100% d'huile durable en 2015

Pour 2015, bon nombre d'entreprises s'étaient engagées à utiliser 100 % d'huile durable, mais toutes n'ont pas tenu leur promesse. Au moins 21 n'ont pas atteint leur objectif. « Si plus de la moitié des entreprises évaluées affichent des progrès appréciables, 1 acteur sur 5 n’a pas répondu ou ne fait que trop peu pour réduire l’impact de l’huile de palme qu’il achète sur les écosystèmes. C’est inacceptable compte tenu de la facilité avec laquelle il est possible d’obtenir de l’huile de palme certifiée », regrette Adam Harrison, responsable du programme huile de palme pour le WWF. Il faut aussi savoir que sur les 97 entreprises qui ont déclaré acheter de l'huile certifiée par la RSPO, la moitié a en fait recours au système « Book and Claim », qui correspond à l'achat de certificats pour soutenir la filière durable. L'huile utilisée n'est donc pas forcément issue de filière durable, mais WWF juge que c'est au moins un premier pas pour faire évoluer le marché.

Danone et Ferrero leaders sur les actions essentielles

Parmi les bons élèves dans la catégorie « actions essentielles » (achat RSPO, pourcentage d'huile certifiée...), Ferrero fait toujours figure de proue, mais Danone a aussi démontré de très bons résultats en achetant de l'huile de palme ségrégée (tracée et séparée de l'huile non durable). Seules 15 % des entreprises interrogées en font de même. Chez les distributeurs français, Carrefour, Casino, Leclerc et Super U se sont améliorés depuis la précédente évaluation en 2013 et ont récolté un 9 sur 9. Du côté des industriels, Arla, Cérélia, Danone, Ferrero, FrieslandCampina, General Mills, Kellogg's, Kraft Heinz, Lindt & Sprüngli, Lotus Bakeries, Mars, Mondelez, PepsiCo et Unilever (le plus gros utilisateur avec plus d'1,5 millions de tonnes) atteignent aussi cette note. WWF les considère comme les leaders du marché de l'huile de palme durable. Barilla, United Biscuits, Vandemoortele, Jacquet Brossard, R&R Ice Cream, Barry Callebaut et Nestlé sont « sur la bonne voie » d'après le classement. Nestlé, par exemple, a abandonné le système « Book and Claim » en optant pour ses propres cahiers des charges d'approvisionnement. Lactalis et Dupont ne passent pas la moyenne, tandis qu'Avril et Brioche Pasquier n'ont pas répondu ou pas pris d'action. Enfin, pour les entreprises de restauration, McDonald's et Sodexo décrochent la palme. Compass, Délifrance obtiennent un 4 et le groupe Yum ! n'a pas répondu.

Distributeurs et restauration à la traîne dans les approvisionnements

Pour la catégorie approvisionnement, Danone et Ferrero obtiennent un 10 sur 10. Les deux entreprises ont aussi été saluée pour aller plus loin que la simple certification RSPO et pour adhérer au Palm Oil Innovation Group (POIG), dont les critères de durabilité sont plus exigeants. Lotus et Arla ont plus de 9 et United Biscuits, Lindt & Sprüngli, R&R Ice Cream, Cérélia, FireslandCampina, Kraft Heinz sont encore sur « la bonne voie ». Les autres ont des résultats plus mitigés. Le bât blesse aussi chez les distributeurs, Casino ayant la meilleure note des Français avec un 5,3. Les sociétés de restauration font ici office de mauvais élèves, toutes nationalités confondues : Sodexo réussi le tour de force d'être premier avec un faible 3,3...On est bien loin des scores de Ferrero et Danone !

Les 137 entreprises du palmarès WWF ont utilisé 6,1 millions de tonnes d'huile de palme, soit 10 % de la consommation mondiale. Retrouvez le détail des notes du classement sur cette page .