Process Alimentaire / Ingrédients / Fou d’ID récompense trois projets autour des algues

Ingrédients

Fou d’ID récompense trois projets autour des algues

A.D |  10 Avril 2017 | 

Le concours régional de créativité et d’innovation agro-alimentaire Fou d’ID a décerné trois prix a l’issue du jury du 6 avril à la Rochelle. L’utilisation des algues a tout particulièrement été mise à l’honneur parmi les lauréats, avec l’utilisation de spiruline, d’alginate (issu d’algues brunes), de nori et de wakamé.

Les trois lauréats du concours Fou d'ID du Pôle Aliments & Santé: Aper'alg, Spherico et Spiruf'Eat.


Le « Prix Innovation » a été attribué à Aper’Alg : des biscuits apéritifs, fins et craquants, aux algues de l’Ile de Ré ( dont wakamé et nori). Il s’agit d’une création des étudiants de 2ème année de l’IUT Génie Biologique de La Rochelle, épaulés par les entreprises Léa Nature et Algorythme (qui récolte les algues sur l’Ile de Ré).

Le « Prix Patrimoine Local » a été décerné à Spherico, des billes gélifiées de cognac au cœur fondant pour des boissons et des plats sucrés ou salés. Les billes gélifiées sont un classique de la cuisine moléculaire qui utilise des alginates et du calcium. Ce produit a également été élaboré par des étudiants de 2ème année de l’IUT Génie Biologique de La Rochelle, avec le parrainage de la Distillerie Merlet & Fils.

Enfin, le « Prix Nutrition » a été remis à Spiruf’Eat, un gâteau moelleux aux pépites de chocolat et qui met à l’honneur la spiruline. Le concept a été imaginé par les étudiants et apprentis de 2ème année de DUT Génie Biologique à l’IUT du Limousin - Université de Limoges. Le projet a été accompagné par les entreprises Carpio (17) et Pâtisserie Kremer.

La sixième édition du concours créé par le Pôle Aliments & Santé a mis en compétition neuf équipes d’étudiants et d’apprentis de la Nouvelle Aquitaine, soit une cinquantaine de jeunes. Étaient représentés l’Université de La Rochelle, l’IUT de La Rochelle, l’Enilia-Ensmic de Surgères, la MFR de Chauvigny, l’Université de Limoges, l’IUT du Limousin, l’Université de Bordeaux et l’IUT de Périgueux.