Process Alimentaire / Ingrédients / L’Evolved Nutrition Label, étiquetage sans lendemain

Nutrition

L’Evolved Nutrition Label, étiquetage sans lendemain

Amélie Dereuder |  26 Novembre 2018 | 

Comme Mars au printemps dernier, Nestlé abandonne l'Evolved Nutrition Label. Le groupe suisse a annoncé la semaine dernière son départ du consortium qui réunissait Unilever, Coca-Cola, PepsiCo et Mondelez autour d’un étiquetage nutritionnel alternatif. Ce dispositif en compétition avec le Nutri-Score était vivement critiqué pour son approche et son mode de calcul. En effet, il avait tendance à mieux noter les aliments proposés en petites quantités (type confiserie, fromage, snacks). De son côté, le Nutri-Score a réussi à fédérer trois gouvernements (France, Belgique et Espagne) ainsi que plus de 90 entreprises et distributeurs.

De leur côté, les quatre sociétés restant dans le consortium (Unilever, Coca-Cola, PespiCo, Mondelez) suspendent les essais prévus l'an prochain sur les aliments. Elles invoquent le manque de soutien et de compréhension des acteurs et des gouvernements envers leur approche par portion, qu'elles avaient développé elles-même, faute de valeur de référence en Europe. A noter, les essais autour des boissons sont maintenus. La définition d'une portion ne fait ici pas polémique, la quantité de 100 ml faisant consensus.


Mars, Nestlé, Unilever, Coca-Cola, PepsiCo et Mondelez ne se sont pas ralliés au Nutri-Score, mais plaident pour un étiquetage nutritionnel facile à comprendre et harmonisé au niveau européen.