Process Alimentaire / Ingrédients / Le local fait campagne

Ingrédients

Le local fait campagne

Amélie Dereuder |  5 Novembre 2018 | 

Tout comme le Made in France, l’origine locale des ingrédients est un atout qui se cultive. Nombreuses sont les sociétés qui misent sur cette tendance. Crédit photo Fotolia © juanjo

Local et fier de l’être ! Cela pourrait être le slogan de bien des lancements. Dans un contexte où le lieu de fabrication prend de l’importance pour le consommateur, l’origine des ingrédients (française ou régionale) se valorise de plus en plus.

Le lieu de fabrication d’un aliment est par exemple une attente forte pour 43 % des consommateurs. De même, l’origine des ingrédients utilisés devient un facteur de différenciation. Dans les lancements récents, beaucoup misent sur un approvisionnement français de l’ingrédient phare. Une logique de filière, qui ces trois dernières années, s'est développée surtout dans les secteurs de la viande et des produits laitiers, mais la tendance s’élargit aujourd'hui à d’autres aliments. En voici quelques illustrations.

Côté légumes, Lucien Georgelin commercialise une sauce aux tomates de la région de Marmande. Borde a de son côté lancé des cèpes sauvages et séchés, origine France, sous la marque Roi des Montagnes. Sur le Sial, Potdevin-Caron a été remarqué pour son ail noir du Nord, fermenté à base d’ail rose local. Le Potager de Clément (groupe Clément Faugier) a de son côté mis au point une gamme de purées de légumes bio surgelées et portionnables, le tout étant cultivé, transformé et conditionné en France. On y retrouve 12 références : châtaignes, courgettes, panais, patates douces, brocolis...

Une gamme 100 % légumes d'origine France

Pour sa part, après avoir lancé une gamme de pâtes aux blés et œufs alsaciens, Pâtes Grand-mère a développé une gamme 100 % légumes. Sa particularité est d’être aussi 100 % française, une rareté dans le secteur qui fonctionne beaucoup à l’import. Sont proposées des pâtes à la lentille verte, aux pois cassés ou aux pois chiches, en conventionnel et en bio. Des pâtes à la lentille blonde pourraient aussi faire leur apparition puisqu’il existe de la disponibilité pour cette matière première. A contrario, des versions à la lentille corail ne sont pas envisageables pour l’instant. Toujours dans le domaine des pâtes, Alpina Savoie parie également sur des blés origine France, cultivés sans pesticide (en bio ou conventionnel).

La société Famille Michaud Apiculteurs a quant à elle lancé une gamme de miels de France. Ici, l'entreprise basée à Gan a choisi d’axer le produit sur l’accessibilité. La gamme est courte (miel liquide ou crémeux) et il existe deux conditionnements : pot verre de 375g à 4,3 € et pot plastique de 500g à 5,45 €. En pratique, ils sont souvent proposés à des prix inférieurs, aux environs de 10 €/kg.

Enfin, Hénaff a lui joué sur deux ingrédients dans sa nouvelle terrine de campagne aux algues : le porc d’origine française, et les dulses et haricots de mer récoltées en Bretagne. Un produit surprenant mais qui prouve qu'originalité et qu’authenticité peuvent faire campagne ensemble.