Process Alimentaire / Ingrédients / Le pain G-Nutrition sera remboursé par la sécurité sociale

Nutrition

Le pain G-Nutrition de Cérélab et Nutrisens sera remboursé par la sécurité sociale

Amélie Dereuder |  3 Août 2018 | 

Le pain G-Nutrition remboursé par la sécurité sociale vise les seniors dénutris. Avec 20 % de protéines et un enrichissement en vitamines et minéraux, ce complément alimentaire oral doit combler les carences nutritionnelles liées à l’âge ou la maladie. Crédit Photo G-Nutrition.

A partir d’octobre 2018, un nouvel aliment sera remboursé par la sécurité sociale. Il s’agit de G-nutrition, un pain spécialement formulé pour les seniors dénutris. Ce CNO, ou Complément Nutritionnel Oral, a été développé pour leur redonner de l’appétit et combler les carences nutritionnelles, tout en restant facilement masticable. Il est hyper-énergétique (3,01 Kcal/g), hyper-protéique (20,6 g de protéines/100 g), riche en vitamines (B et D) et minéraux (calcium, phosphore, magnésium, zinc, fer, sélénium). Consommé quotidiennement (un à deux pains de 65 g selon les besoins), il permet de lutter contre la perte de poids.

L’aventure a commencé il y a dix ans. En 2008, Cérélab, Eurogerm, Dijon Céréales, l’UMR Agroécologie (INRA, Université de Bourgogne, CNRS, AgroSup Dijon), le CSGA, le Gérontopôle du CHU Dijon, le centre de ressources CREABio et Welience (Université de Bourgogne) lancent le projet FUI Farine+ pour inventer un pain qui lutterait contre la dénutrition. Ce projet labellisé par Vitagora ne se base pas uniquement sur un enrichissement nutritionnel : il s’agit ici de sélectionner des variétés de blé plus adaptées et d’utiliser un process innovant (Mouture+) qui conserve la richesse en fer, en magnésium, en vitamines et en fibres. La cuisson a été étudiée pour minimiser la dégradation des protéines et vitamines. Son conditionnement sous gaz neutre permet une conservation de deux mois à température ambiante.

Après cinq ans de recherches, le pain brioché G-nutrition est commercialisé par Nutrisens et sa fabrication est assurée par 365 Matins (groupe Poulaillon). Il a ensuite été reconnu d'intérêt de santé publique par la Haute Autorité de Santé et a été inscrit le 9 juillet dernier sur la liste des produits remboursables par la sécurité sociale sur ordonnance. Déjà proposé sur internet et dans les établissements de santé, il sera désormais commercialisé en pharmacie à partir d’octobre 2018, et jusqu’au 31 juillet 2023.

Cette annonce a d’ailleurs eu un tel retentissement médiatique en juillet que le site de commercialisation G-nutrition.fr a annoncé que le pain était en rupture de stock pour quelques semaines. En effet, avec la hausse de la demande et la fermeture de l’unité de production pendant l’été, les stocks sont vides. On peut supposer qu’à la rentrée, le fabricant aura fort à faire pour satisfaire les commandes qui s’annoncent en hausse!

A noter, le pain G-Nutrition n’est pas le seul CNO du genre. En mars 2017, les biscuits pour senior Protibis ont aussi été inscrits sur la liste des aliments remboursés par la sécurité sociale. Proposés par le laboratoire Solidages du CHU de Nice, ils contiennent 22 % de protéines.