Découvrez les 22 usines candidates

Dans la majorité des projets présentés, la gouvernance des usines intègre cette dimension « développement durable ». Sur le terrain, les éco-bilans se multiplient (Bilan Carbone, Analyse de cycle de vie). D’autres démarches sont à l’initiative des distributeurs : auto-diagnostic développement durable Carrefour, affichage carbone Auchan, Casino ou Leclerc.

Diversifier les énergies renouvelables

Pour produire plus vert, les énergies renouvelables se développent : géothermie, éolien, photovoltaïque, méthanisation. Les industriels plébiscitent la promotion d'une agriculture et d'un élevage plus respectueux de l’homme et de l'environnement : équitable, bio, huile de palme RSPO, circuits locaux. En aval, l’enjeu logistique reste énorme.

L’attractivité par la RSE

L’enjeu sociétal est aussi un enjeu majeur. Les initiatives présentées visent d'abord à garantir des emplois durables et mieux rémunérés, la prévention des TMS restant la priorité en termes de formation. Les actions de solidarité dans le domaine de l’alimentation semblent quant à elle bien ancrées dans la culture des usines.

En attendant de connaître l'entreprise lauréate le 15 mars prochain à Rennes, lors de la soirée du Cfia, découvrez en détail les 22 usines candidates en cliquant sur la carte ci-dessous.


Afficher Prix de l'Usine alimentaire durable 2011 sur une carte plus grande

Les usines candidates

  • Antartic (St-Martin-d'Abbat - 45)
  • Biscuits Panier - Poult (Briec-de-l'Odet - 29)
  • Biscuits Poult (Montauban - 82)
  • Bouvard Alina Industrie (Dole - 39)
  • Candia (Lons - 64)
  • Cantalou – Cémoi (St-Estève - 66)
  • Cargill Meats Europe (St-Cyr-en-Val - 45)
  • Eaux minérales St-Amand (St-Amand-les-Eaux - 59)
  • Filet Bleu (St-Évarzec - 29)
  • François Doucet Confiseur (Oraison - 04)
  • Gabriel Meffre (Gigondas - 84)
  • Hero (Allex - 26)
  • Leroux (Orchies - 59)
  • Loders Croklaan (Wormereveer - Pays-Bas)
  • LSDH (St-Denis-de-l’Hôtel - 45)
  • Meralliance – Armoric (Quimper - 29)
  • Naturenvie - Léa Nature (La Rochelle - 17)
  • Nicolas Feuillatte (Épernay – 51)
  • Patiprestige (Ste-Hélène-du-Lac - 73)
  • Ster Goz - Jean Floc'h (Bannalec - 29)
  • Tartefrais (Falaise - 14)
  • Triballat Noyal (Chateaubourg - 35)

Le jury

- Philippe Rouault, président du jury, délégué interministériel aux industries agroalimentaires,
- Patrick Danvert, Ademe, chargé de mission Industrie,
- Gilles Trystram, AgroParisTech, directeur délégué,
- Gilles Heude, Anact, directeur transfert et communication,
- Marie-Hélène Boidin Dubrule, Auchan, directrice de la communication en charge du développement durable,
- Olivier Jan, Bio Intelligence Service, directeur général adjoint,
- Ariane Voyatzakis, Oséo, responsable du secteur agroalimentaire,
- François Morel, Process alimentaire, rédacteur en chef,
- Florent Vacheret, Linéaires, rédacteur en chef.