Process Alimentaire / Procédés / Alfa Laval lance un échangeur thermique hybride

Procédés

Alfa Laval lance un échangeur thermique hybride

Isabelle Dulau |  6 Décembre 2011 | 

A mi-chemin entre un échangeur tubulaire et un échangeur à plaques, le Fusion Line d’Alfa Laval est le premier échangeur à passage intégral. Il convient aux produits visqueux et à particules comme aux jus et aux boissons non alcoolisées.

Alfa Laval présente son nouvel échangeur, le FusionLine, comme l’association des caractéristiques de circulation d’un échangeur tubulaire avec l’efficacité énergétique, la modularité et l’accessibilité d’un échangeur à plaques.

Le fabricant a étudié le design des canaux de circulation (4 à 6 mm de diamètre) afin de faciliter le nettoyage et d'assurer le traitement thermique ou le refroidissement de fluides visqueux, soupes et sauces, yaourts et produits laitiers ou encore des produits contenant de la pulpe ou des fibres.

Design efficace et hygiénique

Le principe de fonctionnement est identique à celui d’un échangeur à plaques. La particularité tient dans le design des plaques qui intègrent des canaux d’écoulement ouverts sans point de contact côté produit.

Les plaques sont liées sans joint pour en former une seule. Alfa Laval a breveté la technologie d’assemblage des plaques ainsi que le joint spécial côté fluide de process. La géométrie particulière des plaques limite les pertes de charges et les temps de séjour.

Alternative aux échangeurs tubulaires

Grâce à ces propriétés, le constructeur envisage des applications en substitution des échangeurs tubulaires. En outre, il annonce une empreinte écologique réduite de 30 à 40%. Alfa Laval envisage une percée rapide du Fusion Line dans le monde des jus.