Process Alimentaire / Procédés / Boissons au thé : des équipements pour saisir les opportunités de développement

Procédés

Boissons au thé : des équipements pour saisir les opportunités de développement

Stéphanie Perraut |  1 Octobre 2018 | 

La consommation mondiale de thé prêt-à-boire devrait atteindre 45 milliards de litres d’ici 2022. La Chine, première consommatrice historique, continue d’inspirer les nouvelles tendances. (Crédit photo : GEA)

Selon Euromonitor International, le marché mondial du thé prêt-à-consommer a bondi de 25 % depuis 2011. 40 milliards de litres ont été vendus en 2016. Un chiffre qui devrait atteindre 45 milliards d’ici 2022. Ceci s’expliquerait notamment par des changements significatifs dans les modes de vie et les choix de consommation, qui privilégient le sain et le naturel. Mais aussi par un report d’achat lié au désamour envers les boissons gazeuses et dans une certaine mesure également l’alcool et les jus. « Même si c’est l’Asie qui représente le principal et historique marché pour les boissons au thé, la demande croît fortement dans de nombreuses régions du monde, et en particulier aux Etats-Unis », analyse le constructeur GEA, qui présente ses récents développements dans ce domaine sur le salon Pack Expo International, du 14 au 17 octobre 2018 à Chicago (Etats-Unis). « Nos clients répondent à ces attentes en privilégiant les ingrédients et arômes naturels et locaux, comme les feuilles de thé », observe Steffen Rathmann, en charge de la division de GEA spécialisée dans les boissons sans alcool. Le groupe accompagne ces évolutions en focalisant ses développements sur deux axes : l’optimisation de l’étape d’infusion et la valorisation des co-produits. Sur Pack Expo 2018, il présente également son nouveau centre de développement dédié au thé, à Ahaus (Allemagne), qui regroupe des équipements pilotes de la formulation au conditionnement aseptique.

La remplisseuse rotative GEA Vipoll Visitron All in One est capable de passer rapidement d’un format de conditionnement à un autre (bouteilles, canettes etc.) sans opération de changement de format.

Les opportunités de développement sont nombreuses dans le domaine des thés prêts-à-consommer. La prochaine déferlante pourrait bien venir de Chine. Tetra Pak y a déniché une nouvelle boisson apparue il y a cinq ans et qui fait aujourd’hui fureur, le thé naigai. Il s’agit d’un thé vert recouvert d’une préparation de « cream cheese » (fromage tartinable crémeux) fouetté avec du lait et du sel. Le produit plaît particulièrement aux consommateurs de 20 à 30 ans, qui sont prêts à attendre plusieurs heures pour se faire servir dans des boutiques prises d’assaut. « Pas besoin d’aller jusqu’en Chine pour le goûter. Le thé naigai est déjà disponible dans certains pays d’Europe et aux Etats-Unis », commente Tetra Pak. Cette application permet au constructeur de mettre en avant ses équipements de mélange et de traitement thermique pour la réalisation de « cream cheese » en batch ou en continu, à partir de lait frais ou de poudres recombinées. Le Tetra Pak High Shear Mixer en est un exemple. Ce système complexe combine des lames en partie haute et un ensemble rotor-stator en partie basse, pour la dissolution et l'émulsion. Il est également capable de chauffer le produit jusqu'à 140°C.