Process Alimentaire / Procédés / Cinq pépites françaises qui vont briller à Las Vegas

Nouvelles technologies

Cinq pépites françaises qui vont briller à Las Vegas

S. Perraut |  3 Janvier 2017 | 

La jeune société Genes'Ink propose des encres conductrices et semi-conductrices adaptées aux applications de l’électronique flexible.

La Mission CES a été créée en 2001 afin de mobiliser les acteurs français sur les sujets numériques dans le cadre du salon Consumer Electronic Show qui se tient tous les ans à Las Vegas. Elle permet aux visiteurs de comprendre les tendances mondiales grâce à un rapport complet avant l'événement et des débriefings sur place. Pour les start-ups, elle assure également un accompagnement stratégique. Pour cette édition 2017, qui ouvre ses portes du 5 au 8 janvier prochains, 28 entreprises sont concernées avec des applications dans l'habitat privé et le mode de vie, mais aussi dans le monde industriel, avec le plus souvent un caractère très prospectif.

Greenerwave augmente la réceptivité wi-fi

La start-up niçoise Greenerwave a développé une technologie qui pourrait révolutionner les télécommunications. Alors que le volume de données circulant sur les réseaux devrait tripler entre 2014 et 2019, la course au haut-débit est initiée, avec pour obstacle la propagation des ondes wi-fi à l'intérieur des bâtiment. La technologie brevetée Greenerwave consiste en un dispositif de plaques de captation et de restitution des ondes électromagnétiques ambiantes grâce à un appairage de contrôle Bluetooth. Ces plaques peuvent être intégrées en entreprise dans les open spaces, sous la forme d'un miroir à la maison ou dans la coque d'un téléphone mobile. Ce sont les ondes déjà disponibles qui sont « recyclées » pour une utilisation intelligente et sobre de la ressource. La liaison est stabilisée de façon pérenne en haut-débit voire très haut-débit. De plus, les plaques n’ayant pas à générer de nouvelles ondes, leur consommation électrique est très faible.

Aptiko facilite la création d'affichages dynamiques interactifs

Aptiko est une agence de programmation informatique spécialisée dans le développement et la commercialisation de solutions d'affichage dynamique et interactif. Elle propose une solution clé-en-main full-web composée d'un logiciel qui rassemble les outils nécessaires à la création de présentations. La fenêtre d'affichage est considérée comme un bloc dans lequel l'utilisateur peut insérer et mettre en page différents modules de son choix : image, texte, vidéo,etc. Il peut ensuite définir les interactions entre eux. La solution comporte un espace de gestion back office qui permet de gérer des parcs d'écrans, de planifier l'affichage des présentations et d'administrer les droits d'utilisateurs. Elle délivre également des statistiques d'utilisation avancées. En industrie, Aptiko permet de diffuser des informations clés en temps réel à partir de la base de donnée de l'entreprise. Le logiciel gère par exemple une diffusion de données en fonction de la période de la journée à des collaborateurs sélectionnés. Chaque service a la possibilité de créer son propre contenu.

KeeeX sécurise le travail collaboratif

KeeeX édite des solutions pour sécuriser, chaîner, partager, signer et horodater n’importe quel document, donnée ou processus, sans altération. La jeune société valorise la technologie d'horodatage Blockchain, apparue en 2008 lors de la création de la monnaie virtuelle Bitcoin. La solution proposée par Keeex intègre au cœur des fichiers une preuve d’intégrité inaltérable et diverses informations comme l’auteur, le copyright, les références, la signature et l’horodatage. Partage de documents, chat collaboratif ou encore gestion des signatures. Plusieurs fonctionnalités sont disponibles sur la plateforme fonctionnant sur Windows, Mac OS X ou même Linux. Les données sont décentralisées et les échanges cryptés. Un cloud conserve les fichiers cryptés durant 90 jours. Le modèle économique de Keeex repose sur la commercialisation d'abonnements mensuels pour chaque utilisateur.

Sonora Labs propose un datacenter miniaturisé

La box Lola, développée par Sonora Labs apporte une réponse aux enjeux de sécurité et de maîtrise des consommations énergétiques qui émergent de l'utilisation massives de datacenters. Il s'agit du premier datacenter privé mis à la disposition du grand public. D'une capacité initiale de 5 To, cette box détient une mémoire suffisante pour stocker et protéger les données d'une famille entière. Elle permet aussi, en cas d'espace libre, d'être louée à un tiers de confiance, sans augmenter sa consommation électrique. Les données sont stockées dans des espaces compartimentés et étanches, chaque usager ayant accès à son espace personnel par commande vocale. Avec cette solution de partage de mémoire, Sonora Labs entend créer le premier datacenter en réseau au monde, avec une empreinte environnementale proche de zéro.

Genes'Ink invente les circuits imprimés de demain

La start-up Genes’Ink se positionne sur le marché des encres conductrices et semi-conductrices avec des produits adaptés aux applications de l’électronique imprimée flexible. Le coût, les performances et la tenue mécanique encore limitées des solutions de métallisation traditionnelles sont un frein pour le développement de produits électroniques flexibles à destination du grand public. Genes'Ink propose des encres spécifiques pour les cellules photovoltaïques organiques (OPV), les éclairages led organiques (oled) ou encore les écrans souples.