Process Alimentaire / Procédés / Convoyage : l'entraînement magnétique voit grand

Procédés

Convoyage : l'entraînement magnétique voit grand

Stéphanie Perraut |  27 Novembre 2012 | 

Présenté au salon Emballage 2012, le convoyeur courbe à entraînement magnétique EuroMagnet développé par Eurocri a été élargi pour répondre aux attentes de la viennoiserie industrielle.

Eurocri, division transitique du groupe BFR, a présenté au salon Emballage 2012 sa gamme de convoyeurs courbes à entraînement magnétique Euromagnet, récemment enrichie d’un modèle plus large.

« Nous avons choisi d’élargir notre convoyeur Euromagnet pour répondre aux contraintes des industriels de la boulangerie-viennoiserie, explique Vincent Capron, directeur général de Eurocri. Les lignes de façonnage de croissants requièrent une capacité de convoyage importante. Mais il s’agit également de milieux fortement encrassants. Les caractéristiques de nettoyabilité de l’entraînement magnétique sont particulièrement adaptées à cette activité. »

L'atout nettoyabilité pour milieux encrassants

Le changement de bande est simple et rapide. En moins d’une minute, un opérateur peut relever l'entraînement, démonter -sans outil- les deux carters et débrayer manuellement les chenillettes. L'entraînement est réalisé par le pincement de la bande entre deux chenillettes d’aimants. La bande en polyuréthane est tendue et centrée automatiquement. L’absence de roulement, galet, élastique, rail de guidage et chaîne limite les pièces d’usure. Par ailleurs, la suppression de la centrale de graissage de la chaîne d’entraînement évite les polluants.

L’encombrement de la courbe est réduit du fait de l’absence de débordement de cartérisation sur les diamètres d'entrée et sortie du convoyeur.

La courbe magnétique est conçue pour fonctionner dans des milieux de production variés, tolérant la présence de graisse, d‘huile ou d’humidité, ainsi que les basses et hautes températures. Sa conception en inox et la possibilité d'utiliser des structures en bâtis ouverts permettent un entretien à haute pression sans poche d’humidité résiduelle.

>> Retrouvez notre dossier sur les convoyeurs dans la rubrique procédés du numéro de Décembre 2012 de Process Alimentaire.