Process Alimentaire / Procédés / Dairygold renforce sa production de poudres laitières en Irlande

Procédés

Dairygold renforce sa production de poudres laitières en Irlande

Stéphanie Perraut |  19 Novembre 2018 | 

L'unité de production Dairygold de Mallow (Irlande) a été inaugurée en septembre 2017. Elle était initialement dimensionnée pour délivrer jusqu'à 1 750 tonnes par semaine d'ingrédients nutritionnels laitiers en poudre. (Photo : Dairygold / GEA)

En mars 2020, la coopérative laitière irlandaise Dairygold bénéficiera sur son site de Mallow, dans le comté de Cork, d'une nouvelle unité avec une capacité de production 7,5 Mt / h en poudre de lait entier, écrémé et enrichi en matière grasse. Il s'agit d'une extension du « Nutritional Campus », inauguré le 22 septembre 2017 et qui se veut le symbole de la stratégie de la coopérative dans la période d'après-quotas. Fruit d'un investissement initial de 86 M€, il a pour objectif de répondre à un double enjeu : absorber une production laitière en forte croissance et proposer des technologies de transformation permettant d'élargir la gamme d'ingrédients à haute valeur ajoutée pour le secteur de la nutrition des adultes et des nourrissons. Dairygold avait alors fait appel à l'expertise de GEA pour la fourniture des équipements d'évaporation, d'atomisation, de conditionnement ainsi que des systèmes de transferts. L'équipementier avait déjà fait ses preuves auprès du géant laitier sur son autre site de production de poudres laitières, à Mitchelstown, toujours dans le comté de Cork.

Moins d'interventions des opérateurs

En juillet 2018, rebelotte ! GEA enregistre la commande des équipements clés de la nouvelle unité, à l'identique de la première réalisation sur le site. Le champ du contrat couvre ainsi la fourniture d'une tour d'atomisation à lit fluidisé (Multi-Stage Dryer - MSD 1000), d'un évaporateur multi-étagé à recompression mécanique des vapeurs (MVR), d'une unité d'ensachage par 25 kg (gamme LI, « Limited Intervention », avec un module d'inertage au dioxyde d'azote) ainsi que des systèmes associés de transfert et de manutention de la poudre. La conception « Limited Intervention » a pour objectif de réduire au minimum les causes d'arrêts de ligne. Cela conduit à une augmentation de la productivité non seulement par la réduction des interactions de l'opérateur avec le processus mais aussi par la diminution significative des niveaux de matériaux d'emballage, de déchets de poudre et de stockage tampon intermédiaire nécessaires. Une automatisation tout en sécurité pour accompagner l'augmentation de volumes.

En 2012 déjà, les coopérateurs prévoyaient une augmentation de leur production de lait de plus de 60% à l'horizon 2020. Lorsque le site de Mallow est inauguré en 2017, leurs prévisions étaient devenues une réalité. Trois ans avant l'échéance prévue, les volumes de lait des 2 900 éleveurs de Dairygold dépassaient 1,3 milliard de litres, soit une hausse de 55% par rapport au volume de base prévu. Cette augmentation représentait à elle seule 39 millions d'euros supplémentaires pour les producteurs laitiers de la coopérative.