Process Alimentaire / Procédés / Des glaces premium moins caloriques grâce au shock-freezing

Procédé

Des glaces premium moins caloriques grâce au shock-freezing

Stéphanie Perraut |  9 Octobre 2017 | 

Pour ses nouveaux produits issus du procédé breveté shock-freezing, Veru annonce vouloir développer son réseau de distribution au cours de l’hiver 2017-2018.

Les équipes de développement de la société allemande Veru ont planché pendant trois ans, en collaboration avec un fournisseur spécialisé dans le froid cryogénique et l’université de Berlin, sur le procédé « Shock-freezing », breveté en 2016. Il permettrait, selon le fabricant, de développer de nouvelles gammes de glaces avec un taux réduit en sucre et en crème.

Le nouveau procédé a ceci de spécifique qu’il repose sur une température de surgélation à -180°C, au lieu de -30°C habituellement. Ce choc à ultra-basse température préserve le profil nutritionnel, et notamment la teneur en vitamines, mais également le goût des ingrédients. L’industriel se targue par ailleurs de ne mettre en œuvre que des produits naturels. De plus, le procédé influe sur la texture et la durée de vie des glaces. Ce qui évite de recourir à des émulsifiants et des stabilisants. Des avantages qui rappellent les bénéfices de la technologie Cryo-Pulsion, développée par Linde en collaboration avec Genialis.