Process Alimentaire / Procédés / Fruits et légumes : Lezsaisons, un concept 4 en 1 au service de l’innovation

Procédés

Fruits et légumes : Lezsaisons, un concept 4 en 1 au service de l’innovation

Stéphanie Perraut |  25 Février 2019 | 


Le site Lezsaisons a été inauguré le 27 septembre 2018.


La société Lezsaisons, installée à Saint Pierre en Faucigny (74) depuis l'été 2018, se lance dans la transformation de fruits et légumes prêts à cuisiner pour la restauration hors domicile et les particuliers. En phase avec les attentes des consommateurs, l’entreprise entend valoriser des produits agricoles locaux et bio. « Nos fruits et légumes proviennent de producteurs situés principalement en Savoie, en Haute-Savoie et dans l’Ain. Ils sont issus de l’agriculture raisonnée ou biologique. 60 % de nos approvisionnements sont bio », précise Philippe Monet, président directeur général. Fonctionnant en circuit court, Lezsaison se positionne comme un trait d’union entre les producteurs, les professionnels et les particuliers. En témoigne la conception unique de ses locaux, qui regroupent, en plus d’ateliers de transformation d’échelle industrielle (sur 2200 m²) :

  • un magasin, qui offre une sélection de fruits, de légumes et de produits du terroir, majoritairement achetés en direct auprès d’agriculteurs et de sociétés agroalimentaires locales.
  • un laboratoire culinaire, qui propose aux professionnels comme aux particuliers des sessions de cuisine autour des produits proposés par la société. Petit plus : une porte donne directement sur les ateliers et leur permet de voir comment ils fonctionnent.
  • un incubateur qui, d’ici fin 2019, permettra aux start-up des Pays de Savoie de bénéficier d’un accompagnement technique global "de la fourche à la fourchette" (mise en œuvre des produits avec des chefs, tests selon les cibles de clients, pré-industrialisation).

Pour la conception de ses ateliers, la société a fait appel au CTCPA. « Nous n’avions pas l’expertise machine / environnement industriel nécessaire au lancement de cette activité. Nous avions besoin d’être épaulés par une structure capable de nous orienter dans les choix techniques, de processus de transformation et de matériel associé. Nous recherchions aussi un accompagnement humain, que nous avons trouvé en la personne de Patrick Mathiot, responsable industrialisation au CTCPA », témoigne Philippe Monet. Une étude préalable a été réalisée pour le dimensionnement de ligne. Elle a été suivie par la définition des cahiers des charges, assortie d’une analyse technico-économique en fonction des objectifs en production. « Interroger les fournisseurs de matériel, pouvoir vérifier la cohérences des offres a été un réel plus apporté par le CTCPA. Le centre technique nous a aussi aidé dans la mise en place et la réception des machines ainsi que sur l’étude des emballages », complète le dirigeant. Il peut aujourd'hui se targuer de disposer d'équipements fournis par des experts du marché agroalimentaire, tels que Marel, Thimonier ou encore Rational. Et de proposer une installation moderne et adaptée aux prestations de développement.