Process Alimentaire / Procédés / Krones invente la brasserie à énergie positive

Procédés

Krones invente la brasserie à énergie positive

Stéphanie Perraut |  7 Décembre 2017 | 

Une bière neutre en CO2 ? Cela fait plusieurs mois que le groupe Krones planche sur le sujet, à travers son projet de recherche « Brewery of the Future ». En septembre dernier, le concept a été présenté pour la première fois au public à l'occasion du salon Drinktec. Il consiste en l’utilisation de plusieurs équipements clés, qui visent à optimiser l’utilisation de l’énergie pour faire de la brasserie une unité autosuffisante :

  • une centrale de biogaz pour le traitement des sous-produits,
  • une centrale de cogénération pour la production de chaleur et de courant,
  • une production continue sept jours sur sept pour la réduction des pics de charge,
  • le système de récupération d'énergie EquiTherm qui injecte l'énergie excédentaire de la salle à brasser dans d'autres étapes du process,
  • une nouvelle technique de remplissage offrant l'énergie de refroidissement nécessaire lors du process pour des processus secondaires.

À un volume de production de 2,6 millions d'hectolitres de bière, la brasserie-test produit au total un excédent annuel de 1 534 MWh de chaleur ainsi que de 1 066 MWh de courant pouvant être revendus. Les économies d'énergie électrique s'élèvent, en comparaison avec une brasserie standard, à 30 % ; en matière de chaleur, elles s'élèvent même à 60 %. Cette performance énergétique a valu à Krones d’être récompensé le 20 novembre 2017 par l'agence allemande pour l'énergie (Deutsche Energie-Agentur).